closeup photo of journal book and pencils

Bullet Journal : pourquoi regrouper pro et perso

— Publié dans

Vous le savez si vous avez l’habitude de me suivre ici, je suis une adepte convertie du Bullet Journal (ou BuJo). C’est devenu mon outil d’organisation au quotidien depuis 4 ou 5 ans. À l’aube de ma nouvelle vie d’indépendante (dans 8 jours ! #stress), j’ai choisir de regrouper bujo pro et perso dans le même carnet. Je vous explique les raisons de ce choix.

Un bujo perso pour se libérer le cerveau

Lorsque j’ai commencé à utiliser un bujo, c’était donc pour mon organisation personnelle : poser mes routines de ménage, suivre mes écritures, ne rien oublier… C’est surtout le moyen de libérer mon cerveau des dizaines de pensées encombrantes du style « appeler pour l’entretien de la pompe à chaleur ».😏

bujo perso
Une ancienne mise en page « monthly » (ou mensuelle) où je séparais déjà le perso et l’écriture.

J’ai mis quelques temps à trouver mon mode de fonctionnement et il évolue d’ailleurs toujours. Peu à peu, je me détache de l’enchaînement monthly (vue mensuelle) / weekly (vue hebdomadaire). Je vais migrer gentiment vers un enchaînement monthly / daily (vue quotidienne), plus proche du concept de base. Cela dit, mes Quotidiennes sont encore organisées par semaine, mais je ne les prépare pas d’avance.

Un Bujo pro pour être efficace

Comme ça marchait plutôt bien, je l’ai appliqué il y a 2-3 ans au bureau. J’avais :

  • un cahier pour prendre des notes en réunion ou en rendez-vous
  • un carnet pour noter mes listes de tâches
  • un agenda papier pour les rendez-vous.

Je me suis rendu compte que je devais souvent, au cours d’une réunion, noter des tâches à faire. Je me trimbalais donc tout le temps avec mon carnet de tâches + mon cahier de notes + mon agenda. C’était non seulement fastidieux, mais en plus parfois inefficace et même risque d’erreur.

J’ai eu l’idée de regrouper mes tâches, mes notes de réunion et mon agenda dans le même cahier. J’ai organisé celui-ci comme un bujo, de manière à avoir tout sous la main. En réunion, je peux automatiquement ajouter une tâche dans ma liste à faire de la semaine en cours (ou dans la liste mensuelle si c’est une tâche à plus long terme).

Mes dailies (quotidiennes) actuelles, encore organisées en semaines, mais chaque jour prend l’espace nécessaire.

Pour les rendez-vous, j’ai progressivement abandonné l’agenda papier. J’utilise désormais un agenda numérique sur Internet pour le côté pratique et synchronisation. Je reporte quand même rendez-vous pro et réunions importantes sur mon bujo pro.

Si vous aimez comme moi les bujo minimalistes, je vous conseille de suivre MinimalPlan. Claire a notamment lancé une collection de carnets appelés ProJo dans lesquels elle adapte le concept du bujo à la gestion de projet.

Pourquoi regrouper pro et perso dans son bujo ?

Jusqu’à présent, j’avais une activité professionnelle « au bureau » et une vie personnelle à part. J’appréciais de laisser mon boulot au bureau et ma vie perso à la maison. L’avantage : pouvoir déconnecter de part et d’autre (et ça m’allait très bien).

Des frontières plus minces entre pro et perso

Mais petit à petit, les frontières se sont fait de plus en plus minces. Je n’utilise pas mon bujo perso au travail, mais il est quand même dans mon sac à main. Et il m’arrive de plus en plus souvent de noter le soir dans mon bujo perso des choses à faire le lendemain dans la journée ou en rentrant du travail.

Or, comme je n’ouvre pas mon bujo perso au bureau, j’oublie souvent de faire les choses en question. En effet, je ne m’en rends compte qu’une fois arrivée chez moi, en ouvrant mon bujo ! #cerclevicieux

Un bujo pro-perso pour tout centraliser

Par ailleurs, comme je vais démarrer mon activité en indépendante, je vais travailler chez moi (ou n’importe où 😀 ). La frontière sera encore plus mince et il y aura sûrement des avantages à regrouper pro et perso. Surtout, j’aimerais aussi y intégrer le suivi de mon travail de romancière. Pour moi, c’est une partie de mon activité professionnelle.

Enfin, c’est plus cohérent. Mon agenda numérique regroupe déjà pro et perso. Comme ça je ne me demande jamais si le rendez-vous médical tel soir ne tombe pas en même temps que la réunion pro.

C’est pourquoi je teste le regroupement du pro et du perso dans mon bujo. Attention, regrouper bujo pro et perso n’empêche pas de séparer les deux domaines physiquement dans mon carnet.

Il y aura une case pro et une case perso, ne serait-ce que par souci d’efficacité. Mais aussi pour ne pas avoir un inventaire à la Prévert où les « faire devis client X » côtoieront les « acheter du vermifuge pour le chat », beaucoup moins glamour ! 😄

Voilà mes petites réflexions pour ma future organisation. Je vous ferais sans doute un bilan dans quelques mois pour vous dire si cela a fonctionné ou non. En attendant, je suis à l’écoute de vos avis, conseils et suggestions. Dans votre bujo, pro et perso sont regroupés ou séparés ?