Découvrez la couverture de Roman 8 !

Mon prochain roman, le huitième, est en fin de corrections. Normalement, j’attaque la relecture finale la semaine prochaine. J’ai prévu la parution, en auto-édition comme toujours, dans la deuxième quinzaine de juin. Parallèlement aux corrections, j’ai travaillé aussi sur le résumé, le titre et la couverture de Roman 8. Il est temps de vous dévoiler tout ça !

Le résumé de Roman 8

J’ai rédigé la première mouture du résumé alors que j’étais rendue au milieu de mes corrections. J’avais donc déjà une bonne idée de ce qu’allait être le roman terminé. J’ai fait peu de retouches par la suite, sauf sur la fin.

Le résumé est toujours un exercice délicat, car il faut en dire assez sans en révéler trop… et surtout donner envie de lire le roman !

Voici ce que ça donne :

Mai 2015. Le lac de Guerlédan, en Bretagne, est intégralement vidé pour réparer le barrage, faisant ressurgir des vestiges engloutis depuis quatre-vingt-cinq ans. Le dernier assec date d’il y a trente ans, tout juste l’âge d’Ophélie, qui se rend sur place pour assister aux obsèques de son grand-père paternel Joseph.
C’est l’occasion pour elle de retrouver toute la famille, réunie chez Maria, la grand-mère, dans la maison familiale située sur les hauteurs de Guerlédan.
L’épreuve des funérailles passée, Ophélie n’a qu’une envie : partir à la découverte des ruines des maisons, des écluses et des ardoisières dans le fond du lac asséché. Elle découvre aussi le destin de son arrière-grand-mère, Eulalie Coutard. Née en 1900, la dernière éclusière de Guerlédan est une femme de caractère. Son histoire se dévoile et se déroule, intimement liée à celle du barrage, traversant les crises, deux guerres mondiales, les Trente Glorieuses et l’avènement de l’électricité et du progrès.
Elle-même en proie à des questionnements intimes sur sa vie amoureuse et son avenir, Ophélie cherche à connaître la vérité sur cette aïeule qui lui ressemble tant. Va-t-elle réussir à trouver la clé du secret qui pèse sur sa famille depuis trois générations ?

Résumé de Roman #8

Alors, qu’en pensez-vous ? ça vous donne envie d’en savoir plus ?🤩

Le titre de Roman 8

Généralement, j’ai toujours du mal avec mes titres, sauf pour les romans historiques. Ce livre n’a pas fait exception, j’ai tourné autour pendant quelques temps.

Pour l’écriture du premier jet, j’avais un titre « de travail », inspiré d’une œuvre de Daniel Perdriau, baptisée Émergence. À l’occasion de rencontres artistiques organisées à Châteaubriant en 2017, j’avais été amenée à écrire un texte sur cette image. Vous pouvez le retrouver ici et c’est d’ailleurs ce qui a servi de prélude à l’écriture de cette histoire.

Emergence 2 (Daniel Perdriau)

Mais le titre de ce texte, Les fantômes de Trégnanton, ne me plaisait pas, car ça pouvait laisser penser qu’il s’agissait d’un thriller, ce qui n’est pas le cas.

Comme toujours, j’ai mis mes bêta-lecteurs et les abonnés de mon infolettre Coulisses à contribution. Pour moi, le titre devait forcément parler d’Eulalie, l’éclusière, mais aussi du lac englouti. Mais L’éclusière de Guerlédan était trop vague et peu intriguant.

C’est en rédigeant mon résumé que la lumière s’est faite : Eulalie n’est pas n’importe quelle éclusière, mais la dernière de la vallée de Guerlédan.

Et voilà, mon titre était sous mon nez :

La dernière éclusière de Guerlédan.

Le titre de Roman #8

J’ai hésité avec juste La dernière éclusière, mais un sondage auprès de mes abonnés a montré à une large majorité que mentionner Guerlédan s’imposait.

La couverture de Roman #8

Mais il était difficile d’utiliser ce visuel pour ma couverture définitive. J’ai donc une nouvelle fois fait appel à ma talentueuse Croupigraphiste Fanfan. J’avais une idée assez précise de ce que je voulais, mais je ne savais pas si c’était possible avec les photos que j’avais.

Je souhaitais une vue de la vallée asséchée avec un visage féminin en incrustation, pour symboliser les différentes héroïnes de l’histoire à travers les époques. Je laisse au lecteur la liberté de décider s’il s’agit d’Eulalie, de Maria ou d’Ophélie.

La photo de la vallée est une vue que j’ai prise moi-même en mai 2015. On y voit l’écluse et la maison éclusière de Trégnanton, le théâtre d’une partie de l’action. La difficulté résidait dans les tons monochromes de la photo, à cause de la vase qui recouvrait toute la vallée. Mais Fanfan a encore une fois fait mouche 😍. Voilà le travail !

couverture roman 8 la dernière éclusière de Guerlédan
La couverture de « La dernière éclusière de Guerlédan »,
un roman à paraître en juin 2022 !

Alors, qu’en pensez-vous ? Si vous voulez en savoir plus sur la parution de ce nouveau roman, je vous invite à vous abonner à l’infolettre Coulisses. Vous aurez en avant-première toutes les informations sur la sortie !

Voilà pour le résumé, le titre et la couverture de mon huitième roman. J’espère que ça vous plait et vous donne envie d’acheter ce nouveau livre.🤩

Cet article vous a plu ? 📌Epinglez-le sur Pinterest pour le retrouver plus tard.

Une réponse sur « Découvrez la couverture de Roman 8 ! »

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !