Réécrire un premier jet de roman en 5 étapes

Mon huitième roman est en pleine phase de première réécriture, depuis début décembre. C’est une des phases que je préfère, avec celle des corrections éditoriales après la bêta-lecture. C’est là que le bloc de marbre devient statue, que la pierre devient diamant💎… bref, vous voyez le topo. Certain·es d’entre vous m’ont demandé comment je m’y prenais pour réécrire mon premier jet de roman. Voici donc ma méthode en 5 étapes.

Pourquoi réécrire le premier jet ?

Le premier jet : un brouillon

Une fois le point final plus ou moins laborieusement posé à la fin du premier jet, la tentation est grande de l’envoyer directement en bêta-lecture. C’est une erreur, à mon sens. Le premier jet est une vaste montagne de matière à travailler, une ébauche, un patron, un brouillon, une esquisse… Bref, quelque chose qui est non seulement pas abouti, mais de plus même pas présentable.

Lorsque j’écris mon premier jet, l’objectif est d’avancer et surtout d’arriver à la fin. C’est vrai surtout en période de Nanowrimo, mais je me rends compte que j’applique cette méthode autrement aussi. En écrivant, je ne m’attarde donc :

  • ni sur la forme (il y a des fautes parfois monstrueuses d’orthographe, de grammaire, de conjugaison, de style, de syntaxe et de tout ce qu’on veut 😱) ;
  • ni sur le fond (mon manuscrit est émaillé de « notes à moi-même » du style « détailler la description de la maison » ou « faire des recherches sur tel sujet » ou encore des « trucs » et des « machins », parce que le bon mot ne venait pas au bon moment).

Il est donc hors de question d’envoyer ce texte tel qu’il est à des personnes extérieures sans une relecture. Ce serait manquer de respect aux bêta-lecteurs !

Améliorer avant l’envoi en bêta-lecture

Et tant qu’à le relire, j’en profite pour (déjà) l’améliorer là où je sais qu’il peut l’être. En effet, tout en écrivant, je détecte moi-même où l’action va trop vite ou au contraire trop lentement, si un personnage est crédible ou pas, etc.

Je sais que d’autres auteurs ont même un petit carnet ou un document annexe où ils notent au fur et à mesure de l’écriture les points à revoir. D’autres vont faire confiance à leur cerveau. Si vous ne faites ni l’un ni l’autre, une relecture a posteriori est précieuse.

Elle vous permettra en outre d’éviter d’avoir des retours inutiles de la part de vos bêta-lecteurs. Inutiles dans le sens où ils vont tout simplement pointer ce que vous savez déjà. Donc autant essayer de le corriger, afin qu’ils se concentrent sur ce qui vous a échappé.

white printer paper on white printer paper
Il est important de réécrire le premier jet avant l’envoi en bêta-lecture (photo : cottonbro).

Vous êtes convaincus de l’utilité d’une réécriture de votre premier jet ? Voyons maintenant comment s’y prendre. 👇

Les 5 étapes pour réécrire son premier jet de roman

Cette méthode est tout à fait empirique et n’a donc absolument pas vocation à être un modèle à suivre. C’est à vous de trouver la vôtre, en fonction de votre temps, de votre façon d’écrire et de votre texte. Si vous voulez découvrir une autre méthode de réécriture et d’autocorrection, je vous invite à lire les conseils d’Éléonore de Bêta-Lecture & Co en vous inscrivant à sa newsletter (même si sa méthode rejoint la mienne à bien des égards).

Étape 1 : Relecture globale

Je laisse passer en général entre 2 et 4 semaines après la fin du premier. Je fais autre chose, je lis, je me documente pour un autre projet de roman ou je repose mon cerveau créatif. Mais je ne remet pas le nez dans mon manuscrit.

J’essaie de me programmer une ou deux séances suffisamment longues pour pouvoir relire mon manuscrit en 2 ou 3 fois maximum. Cela me permet de bien avoir l’histoire dans la tête et de percuter sur des incohérences plus facilement.

Ensuite, je relis d’un bout à l’autre, en prenant des notes sur ce qui ne va pas, ce qu’il faut enlever, étoffer, déplacer ou revoir. Notez que je ne fais pas les corrections tout de suite. Je note juste. Moi j’ai utilisé le mode commentaire dans mon traitement de texte, mais vous pouvez aussi avoir un carnet.

Une annotation de correction en cours de réécriture.

Étape 2 : Retravail des personnages

À la lumière de mes notes précédentes et de ma relecture, je reprends chaque personnage principal et je retravaille leur arc narratif. L’arc narratif, c’est leur histoire personnelle et leur rôle dans le roman. Je fais un aller-retour entre mes fiches personnages et le manuscrit pour que les deux soient cohérents :

  • soit je corrige la fiche personnage parce que ce que j’avais imaginé au départ ne colle plus trop avec l’évolution du personnage ;
  • soit je note des corrections à apporter dans le roman pour que le personnage corresponde à sa fiche, si je veux lui conserver sa caractérisation initiale.

Encore une fois, je ne corrige pas directement, mais j’indique dans mon manuscrit les endroits à revoir.

Étape 3 : Reprise de la structure

Dans cette étape de la réécriture du premier jet de roman, je reprends la structure et la chronologie, toujours sans corriger directement, seulement en annotant le manuscrit. Je vérifie que :

  • chaque scène est bien à sa place ;
  • qu’il ne manque pas des scènes ;
  • toutes les scènes sont bien utiles à l’action ou à la caractérisation des personnages.
En écrivant au fil de l’eau, on se rend compte de détails qu’on n’a pas exploités par la suite.

Ensuite, je réécris le synopsis complètement pour qu’il corresponde à ce que j’ai écrit dans le premier jet et en tenant compte des améliorations à apporter.

Étape 4 : Réécrire le premier jet à proprement parler

C’est seulement après avoir fait tout ce travail préliminaire que je vais commencer concrètement à toucher au texte. Je reprends chaque scène, une par une, et je corrige méthodiquement tout ce que j’ai relevé précédemment : les personnages, les points à détailler ou à approfondir, les scènes à ajouter…

C’est l’étape la plus longue et c’est celle dans laquelle je me trouve actuellement. Mais opérer de manière structurée permet de gagner du temps et de ne pas partir dans tous les sens.

Étape 5 : Encore une relecture !

Vous croyez en avoir terminer avec votre réécriture de premier jet ? Que nenni ! Il faudra une dernière relecture (pour cette phase-là !) avant d’envoyer votre manuscrit aux bêta-lecteurs. L’objectif est de vérifier qu’en corrigeant vous n’avez pas bousculé la cohérence d’autres choses. Vous verrez aussi si l’histoire est fluide, en tout cas à vos yeux.

Une fois que vous êtes à peu près satisfait, c’est bon, vous pouvez passer à la phase de bêta-lecture. Faites-le même si vous savez que votre texte n’est pas parfait (et même surtout s’il n’est pas parfait !). Le rôle de vos bêta-lecteurs est justement de prendre le relais pour pointer ce qui ne vous saute plus aux yeux.

Voilà ma méthode pour réécrire le premier jet de mon roman. Comme je le disais, elle me correspond et ne se prétend pas infaillible ni universelle. N’hésitez pas à partager la vôtre en commentaires. Vous pouvez aussi vous inscrire à l’infolettre Coulisses pour suivre mon actualité et mes astuces de romancière.👇

On reste en contact ?

Rejoignez mon infolettre Coulisses et découvrez gratuitement les premiers chapitres de tous mes romans. Vous aurez également accès à un roman court complet ! Et en plus, vous aurez de mes nouvelles chaque mois.

close

Cadeau gratuit : recevez le début de tous mes romans !

Rejoignez mon Infolettre spéciale Coulisses et découvrez gratuitement les premiers chapitres de tous mes romans ainsi qu'un roman court complet. Et en plus, vous aurez de mes nouvelles chaque mois !

2 réponses sur « Réécrire un premier jet de roman en 5 étapes »

Merci pour ces explications.
Je tâtonne encore pour ma propre réécriture (c’est la première, autant dire que j’essuie les plâtres à chaque pas) mais ça ressemble assez à ta façon de procéder. J’ai juste commencé par revoir la structure et l’enchaînement des scènes. Maintenant, je revois les personnages (faiblesses, arcs,…) et je prends des notes pour donner plus de dynamisme à l’ensemble à la réécriture des scènes proprement dites.

PS : je trouve le nouveau thème du site très joli et l’ensemble agréable à parcourir.

Bravo pour ta réécriture, la première est toujours la plus difficile. Après tu trouveras ta manière de faire et l’essentiel, c’est qu’elle te convienne.
Bon courage !

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !