Catégories
Communication

Comment se préparer pour un salon du livre ou une dédicace ?

Les salons et les dédicaces sont des occasions précieuses pour les écrivains de rencontrer leurs lecteurs et promouvoir leurs œuvres. On y pense moins, ce sont aussi des moments uniques pour échanger avec d’autres auteurs et autrices, voire de pitcher un éditeur ! Pour réussir votre salon ou votre séance de dédicace, pas question d’y aller les mains dans les poches. Se préparer en amont est essentiel pour en tirer le meilleur parti. Voici quelques conseils pratiques pour vous préparer efficacement à un salon du livre ou une dédicace.

Anticipez l’événement

Un salon du livre ou une dédicace ne se prépare pas la veille pour le lendemain. D’ailleurs, la plupart des événements littéraires ont des délais d’inscription assez longs (entre 6 et 12 mois).

Avant de participer à un salon ou une dédicace, vous devez donc d’abord faire des recherches approfondies sur l’événement pour connaître :

  • sa date, mais aussi la date limite pour s’inscrire ;
  • les modalités d’inscription et/ou de participation (payant, gratuit…) ;
  • les infos pratiques (largeur d’emplacement, restauration, localisation, horaires d’ouverture…).

Informez-vous également sur les auteurs invités, les maisons d’édition présentes, les ateliers ou conférences proposés. Ainsi, vous pourrez planifier votre emploi du temps et éventuellement vous libérer pour participer à ce qui vous intéresse ou aller rencontrer un éditeur ou un auteur.

Une fois que vous avez toutes les infos, envoyez votre inscription dès que possible (certains salons tiennent comptent de la date d’inscription dans la sélection). Souvent, il faut envoyer une bibliographie et une biographie, avec parfois un extrait de vos livres. Personnellement, j’ai des fichiers PDF tout prêts que je peux joindre au besoin à mes candidatures (j’en parle dans mon ebook gratuit Les 5 indispensables pour bien communiquer en tant qu’auteur ou autrice).

Un conseil : n’attendez pas d’avoir une réponse pour réserver un hébergement si vous en avez besoin. Certains sites permettent une annulation gratuite assez tardive : profitez-en !

Préparez matériellement votre salon du livre

La préparation matérielle du salon du livre est primordiale et concerne trois grandes catégories : vos livres (évidemment !), vos supports de promotion et ce que j’appelle l’intendance.

Commandez vos livres en amont pour préparer votre salon

C’est un peu la base, mais j’ai déjà vu des auteurs et autrices désespérés parce qu’ils n’avaient pas reçu la livraison de leurs livres à temps. Si vous êtes auto-édité, vérifiez régulièrement votre stock de livres pour en recommander suffisamment à l’avance.

Personnellement, j’utilise un fichier tableur tout simple de comptabilisation des entrées et sorties, qui met à jour automatiquement mon stock. Généralement, je commande mes exemplaires par lots de 5 ou 10 un mois avant l’événement. Cela permet aussi de pouvoir se retourner si jamais l’impression ou la livraison n’est pas conforme.

Combien d’exemplaires prévoir ? C’est très variable selon les auteurs et votre façon de vendre en salon (il y a ceux qui sont de véritables VRP de leurs propres livres et les autres – comme moi, qui laissent les gens venir). Avec l’expérience, vous saurez à peu près combien vous vendez lors d’un salon. Pour ma part, j’essaie de toujours avoir au minimum 5 exemplaires de chacun de mes romans en stock chez moi.

Le matériel promotionnel

Évidemment, vous n’allez pas venir avec uniquement vos livres en salon ou en dédicace. D’abord, prévoyez des marque-pages à distribuer : certains auteurs et autrices en font imprimer un pour chaque livre, afin d’offrir le choix au visiteur, d’autres (comme moi) optent pour le marque-page global. J’ai quand même deux modèles, qui mettent chacun en avant les différents univers (historique et contemporain). J’utilise un modèle Canva et je fais imprimer chez Print’O Clock (de mémoire 20€ pour 100 exemplaires). Je n’en imprime pas plus pour avoir le loisir de changer lorsque je fais une nouvelle commande.

Certains auteurs et autrices ont des kakémonos (aussi appelés flammes) pour présenter leurs livres. C’est utile et ça permet d’avoir une bonne visibilité, mais il faut qu’il soit bien fait, avec un professionnel. Un conseil, évitez d’insérer du texte sur le dernier mètre en partant du sol, car votre kakémono sera souvent placé derrière votre table de dédicace. En ce qui me concerne, je n’ai pas encore investi parce que je fais peu de salons.

Vous pouvez aussi préparer un press book : un simple porte-vues avec des copies de vos articles de presse, les pages d’avis lecteurs sur Amazon ou Babelio… Cela vous servira de preuve sociale sur le salon !

Dans tous les cas, il est nécessaire d’anticiper en préparant votre salon du livre : la création, l’impression et la livraison des marque-pages et autres supports prend du temps !

La décoration et la mise en valeur

On peut tout à fait dédicacer sur la table sans rien apporter d’autre. Mais les visiteurs apprécieront une décoration cohérente avec votre univers ou les lieux de vos livres, surtout si vous êtes sur des salons spécialisés dans les littératures de l’imaginaire ou une convention.

Sans aller jusqu’à faire de la scénographie, pensez aux incontournables :

  • une belle nappe à vos couleurs ;
  • des présentoirs pour mettre vos livres debout (ça peut être de simples caisses en bois) ;
  • des objets en lien avec votre univers (j’ai vu un auteur de polars décorer sa table avec un ruban « crime scene »)

Vous pouvez aussi vous démarquer en vous habillant comme un de vos personnages ou avec un accessoire symbolique (un chapeau steampunk, une plume d’oie d’écrivain…). Personnellement, je rêve de dédicacer un jour en robe d’Eléonore !

« L’intendance suivra ! »

Négliger de préparer les aspects techniques peut vous gâcher tout un salon du livre. Parmi les indispensables, prévoyez :

  • des stylos, des feutres, des gommettes en fonction de ce que vous aimez utiliser pour signer vos dédicaces ;
  • une boîte avec de la monnaie et/ou un boîtier pour paiement par carte bancaire si c’est pertinent pour vous ;
  • un carnet pour prendre des notes, écrire des idées de dédicaces… et faire vérifier l’orthographe du prénom avant de signer ;
  • un diable ou des caisses à roulettes pour transporter vos livres ;
  • une bouteille d’eau ou un thermos de votre boisson favorite ;
  • de quoi grignoter pour votre déjeuner si nécessaire (les salons ne prévoient pas toujours de restauration… et quand c’est le cas, il y a souvent beaucoup d’attente !).

Je vous invite à consulter les excellents articles de Nathalie Bagadey sur comment préparer un salon du livre.

Préparer un salon du livre : la communication

L’organisateur du salon du livre ou de la dédicace s’occupe de communiquer sur son événement (évidemment). Cependant, vous pouvez aussi communiquer de votre côté. D’une part, vous aidez le salon à avoir plus de visiteurs en partageant l’information à votre réseau et d’autre part, vous incitez vos lecteurs à venir vous voir (et acheter les livres qu’ils n’ont pas encore !).

On pense spontanément aux réseaux sociaux, mais n’oubliez pas non plus les supports plus traditionnels : l’affichage et les flyers, surtout si vous êtes sur place, un article dans la presse (lisez ici comment envoyer un communiqué de presse).

Partager les informations sur le salon du livre sur vos comptes de réseaux sociaux en amont de l’événement est incontournable. Le jour même, profitez des opportunités pour interagir avec les visiteurs en temps réel : postez des photos souvenirs, faites des stories, utilisez les hashtags ou intervenez en direct. Vous pouvez aussi encourager les visiteurs à partager leur expérience avec vous pour attirer davantage de personnes vers votre table.

Après le salon du livre ou la dédicace, vous pouvez poster un compte-rendu avec des photos et prolonger ainsi l’expérience. Cela peut aussi donner envie à ceux qui ont raté ce rendez-vous de venir la prochaine fois !

Les salons et les dédicaces sont des occasions précieuses pour les écrivains de rencontrer leurs lecteurs et promouvoir leurs œuvres. Mais pour réussir, s’organiser en amont est incontournable. Anticipez l’événement pour pouvoir vous inscrire, commander votre stock de livres et vos supports de promotion. Et n’oubliez pas de communiquer sur l’événement avant, pendant et après !

📌Ce billet vous a plu ? Enregistrez-le sur Pinterest pour plus tard !📌

4 réponses sur « Comment se préparer pour un salon du livre ou une dédicace ? »

Bonjour Nathalie,
Malheureusement, aucune liste exhaustive n’existe… Il faut fouiner sur le net. Il existe des groupes FB dédiés aussi. La plupart des salons auxquels je participe ont lieu près de chez moi, donc c’est du bouche-à-oreille.
Bon courage !

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !