Quels outils pour se faire connaître sur Internet comme auteur ?

Internet est devenu un vaste terrain de jeu pour communiquer, promouvoir sa marque et vendre ses produits. Les auteurs et autrices n’échappent pas à la règle. Mais il n’y a pas que les réseaux sociaux et le site internet pour se faire connaître et promouvoir ses livres ! Il existe de nombreux outils pour se faire connaître et il est présomptueux de vouloir vous donner toutes les clés dans un seul billet. Voici néanmoins quelques pistes à explorer.

Avant de vous lancer tous azimuts sur le net, prenez quelques instants pour réfléchir à vos objectifs de notoriété. Vous voulez vendre dans toute la France et même à l’international ou bien vous visez votre cercle familial et amical ? Vous voulez être connu·e comme écrivain de manière locale ou vous préférez rester discret ? Selon votre réponse, votre choix d’outils ne sera sûrement pas le même. Quelquefois, internet ne sera même pas pertinent ! Tout est question de stratégie et si vous ignorez ce que tout ça recouvre, la prochaine livraison de l’infolettre Comm’Un Roman porte justement là-dessus (pour vous inscrire, c’est là).

Les réseaux sociaux pour un auteur ou une autrice

Vous utilisez sûrement Facebook, Instagram, Twitter, Youtube voire SnapChat ou TikTok à titre personnel. Sachez que la plupart de ces réseaux proposent de créer des profils ou des comptes professionnels, sur lesquels vous aurez un accès aux statistiques de vos abonnés. N’hésitez pas à opter pour ce type de compte pour votre activité d’auteur·ice : c’est un excellent moyen de se faire connaître sur Internet quand on est auteur.

⏩Mon premier conseil est de ne pas chercher à être présent sur tous les réseaux, ce serait chronophage et surtout inefficace. La tentation est grande, mais un ou deux réseaux suffisent pour démarrer. Choisissez celui où vous êtes déjà à l’aise et surtout où vous êtes susceptible de toucher votre lectorat. Si vous voulez vous faire connaître en tant qu’auteur de livres young adult, n’allez pas sur Facebook qui est désormais déserté par les moins de 25 ans (voire -de 35 ans !🥲).

⏩Mon deuxième conseil est de créer un compte à votre nom d’auteur, pas à celui de votre livre. On fait souvent l’erreur lorsqu’on sort son premier roman. Or, vous serez coincés lorsque vous publierez votre deuxième livre et les suivants. Je vous déconseille de créer une page par livre, car vous allez noyer les informations et vos lecteurs ne s’y retrouveront pas. Avoir un compte auteur vous permettra de plus de communiquer non seulement sur vos livres, mais aussi de faire connaître sur Internet votre univers, votre personnalité, etc. Seule exception à cette « règle » : si vous écrivez dans des genres radicalement différents ET où les publics sont bien dissociés (par exemple de l’érotique et du livre jeunesse😊).

Vous êtes perdu face aux différents réseaux sociaux ? Grâce à mon accompagnement Comm’Des Contenus, je vous guide pas à pas pour créer vos profils et vos pages d’auteur·ice sur les réseaux les plus pertinents. Je vous montre aussi comment les optimiser et les alimenter régulièrement pour attirer et fidéliser vos lecteurs et lectrices. Contactez-moi pour en parler !

Un site d’auteur, est-ce indispensable ?

J’ai toujours considéré qu’un site internet n’est pas incontournable pour se faire connaître en tant qu’auteur ou autrice, surtout quand on se lance. Je sais que ce n’est pas l’avis de beaucoup d’auteurs et d’autrices.

J’entends leurs arguments, notamment le fait que votre site vous appartient, contrairement à vos comptes de réseaux sociaux et même votre page auteur sur Amazon. Vous ne risquez pas de voir votre compte fermé ou bloqué du jour au lendemain, comme ça peut arriver sur Instagram, Facebook & co.

Ne vous trompez pas d’objectif en créant votre site

Mais j’ai aussi deux raisons qui me poussent à dire qu’un site internet n’est pas forcément indispensable pour se faire connaître comme auteur ou autrice :

⏩La création d’un site d’auteur peut faire peur, surtout quand on débute. Même s’il existe des solutions gratuites, il faut mettre les mains dans le cambouis. Il faut au minimum avoir quelque chose d’esthétique, de fonctionnel et de pratique à utiliser. Tout cela demande du temps, des compétences qui peuvent s’apprendre, mais ce n’est pas donné à tout le monde. Il est possible aussi de sous-traiter la création de votre site, mais cela a un coût, qui n’est pas forcément utile au début, pour la raison que j’évoque ensuite. Dans tous les cas, ne vous dites surtout pas que vous devez attendre d’avoir un site pour lancer votre communication. Le site peut venir après.

se faire connaître sur Internet comme auteur
Un site internet pour un auteur ou une autrice, indispensable ? (photo by Vlada Karpovich Pexels.com)

Avoir un site d’auteur pour vous faire connaître par de potentiels lecteurs est une utopie. Tout simplement parce que vous avez 0,1 % de chances que votre site sorte en première page de Google quand on tape « auteur de romans policiers » 🥲. Ceux qui vont venir sur votre site d’auteur, ce sont en réalité des gens qui vous connaissent déjà et qui auront vu l’adresse du site :

  • sur les réseaux ;
  • dans un magazine ;
  • chez un chroniqueur ;
  • ou à la fin d’un de vos livres parce qu’ils ont déjà acheté (pensez-y !).

L’utilité d’un site internet pour un auteur

Le site internet d’auteur, à mes yeux, est là surtout pour fidéliser vos lecteurs, pour entretenir votre communauté de fans et communiquer en direction de ceux qui vous connaissent déjà, qu’ils aient lu vos livres ou pas. Mais pas pour vous faire connaître sur Internet.

Néanmoins, vous pouvez, dans un premier temps ouvrir un blog gratuit sur WordPress, Wix ou une autre plateforme de ce type. Vous pourrez y rédiger des articles sur vos différents ouvrages, présenter votre parcours, etc. Par la suite, vous pourrez réfléchir à un vrai site, d’autant plus que vous aurez aussi affiné votre univers et le reste de votre communication 😉.

Si vous avez un blog bien achalandé, avec de nombreux articles, il peut également être intéressant d’investir Pinterest. Il ne s’agit pas vraiment d’un réseau social, mais plutôt d’un moteur de recherche visuel. En créant des épingles autour des univers de votre roman, vous pouvez attirer les lecteurs vers votre site ou vos comptes de réseaux sociaux. J’ai par exemple créé des tableaux pour chacun de mes romans, avec des images inspirantes. Mais je dois me former pour optimiser mon utilisation de cet outil.

Les autres outils pour se faire connaître sur internet

Les réseaux sociaux et le site ne sont qu’une petite partie des outils numériques à votre disposition pour promouvoir vos livres et votre activité d’auteur. Comme je le disais en introduction, il est impossible d’en faire une liste complète. En voici cependant deux autres qui méritent votre attention et qui sont moins utilisés.

La newsletter à destination de votre lectorat

La newsletter (que j’appelle chez moi l’infolettre, comme les Québécois) est un email que vous envoyez régulièrement à votre liste d’abonnés : toutes les semaines, tous les mois ou moins souvent. C’est un moyen très efficace de communiquer, car vous avez une audience intéressée qui a choisi de vous laisser son email pour recevoir vos messages. Mon conseil est d’envoyer vos newsletters à intervalles fixes, de manière à créer un rendez-vous entre votre lectorat et vous.

Vous vous dites peut-être que vous n’avez rien d’intéressant à raconter. Détrompez-vous ! Les lecteurs et lectrices adorent en général suivre les coulisses de la création d’un livre : comment l’idée vous est venue, votre progression, vos difficultés… La newsletter est un moyen intéressant de créer une attente dans votre lectorat : en suivant l’évolution de l’écriture, vous donnez encore plus envie de le découvrir. Chouchoutez aussi vos abonnés en leur réservant par exemple un lancement en avant-première, avant la sortie officielle. L’autre avantage, c’est qu’ils pourront aussi laisser un avis sur votre roman dès sa parution.

Pour créer votre newsletter, nul besoin d’avoir un site internet ! Des plateformes comme systeme.io ou MailerLite permettent de créer des pages de captures autonomes (ce sont les pages sur lesquelles l’internaute entre son email pour s’inscrire à votre newsletter). Vous pouvez ainsi communiquer sur votre newsletter simplement depuis vos réseaux sociaux ou à la fin de votre livre.

Les pages d’auteurs sur les sites spécialisés

C’est un outil que j’exploite assez peu et c’est sans doute un tort, car il est plutôt porteur en matière de visibilité quand on est auteur ou autrice. Les lecteurs et lectrices assidu·es ont l’habitude d’écumer des sites recensant les livres et permettant de publier des avis ou des résumés de lecture. Ils y cherchent aussi des idées de lecture (et c’est là que c’est intéressant pour vous !).

girl reading book on brown wooden table
Les sites de lecteurs, une mine d’or pour les auteurs et autrices. (Photo by cottonbro / Pexels.com)

Vous avez tout intérêt à vous créer une page auteur sur ces sites et à y recenser vos publications. Au fur et à mesure, les pages s’étofferont des avis publiés par les lecteurs et lectrices. Il existe de nombreux sites, parmi lesquels les plus connus sont :

N’oubliez pas les incontournables sites des librairies en ligne, au premier rang desquels Amazon. Grâce à l’Amazon Author Central, vous pouvez créer votre page auteur, avec votre biographie et tous vos livres. Il existe des techniques pour optimiser le référencement SEO de ces pages dans les moteurs de recherche avec des mots-clés. Il existe des sites, des livres et des formations complètes à ce sujet, je ne m’étends donc pas là-dessus.

Cette liste d’outils numérique est loin d’être exhaustive. Les supports émergent et évoluent à grande vitesse. Cependant, ne vous leurrez pas : ce n’est pas parce que vous aurez un site, des profils de réseaux sociaux, une newsletter et une chaîne Youtube que vous allez être connu et vendre des milliers de livres. Les réseaux demandent une grande disponibilité pour être efficaces. Un site exige aussi d’être alimenté régulièrement pour être correctement référencé. Ne perdez surtout pas de vue que ces outils sont avant tout… des outils😀. Ils ne feront pas le travail à votre place. Dans un prochain billet, je vous parlerais des autres outils pour se faire connaître comme auteur ou autrice. Ils sont aussi vieux que l’édition, mais ils fonctionnent toujours.

outils pour se faire connaître sur Internet quand on est auteur
Partagez ce billet sur Pinterest !

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !