Nanowrimo 2021 : vos questions et mes réponses sur l’écriture

La semaine dernière, sur le blog de Scribbook, j’ai répondu à un certain nombre de questions posées par les participants au concours Nanowrimo organisé par le studio d’écriture en ligne. Les interrogations étaient très riches et j’ai pris beaucoup de plaisir à répondre à vos questions. J’approfondirais sans doute quelques-unes de ce questions et réponses sur l’écriture dans de prochains billets. En attendant, voici comme chaque semaine depuis un mois un petit récapitulatif. Pour lire l’intégralité de l’article, rendez-vous sur le Scribblog !

Roman ou nouvelles pour une première publication ?

Igor travaille sur un roman qu’il envisage assez long (au moins 2 tomes) et il se demande s’il ne devrait pas commencer par publier d’abord des nouvelles. Ma réponse est assez simple : un premier roman est rarement bon (désolée de le dire ! 😂). On s’améliore en écrivant et l’idée de se faire la main avec des nouvelles est intéressante.

Il faut démonter le mythe du premier roman chef d’œuvre sur lequel on travaille pendant vingt ans pour qu’il soit parfait. Il faut au contraire se lancer, publier et s’améliorer au fur et à mesure.

Comment se passe la réécriture du premier jet ?

Mandywil m’interroge sur ma manière de planifier ma réécriture et si j’ai une stratégie bien établie. La réponse est oui 😁. Vous le savez, je suis une planifieuse obsessionnelle, même si je ne respecte pas toujours mes plannings ! Donner une durée est relatif. Pour roman 8, j’ai mis environ 5 mois pour arriver à bout de mon premier jet, alors que pour Le sang des Lumières, je l’ai bouclé en 2 Nanos (donc 2 mois).

Pour la réécriture, je procède aussi par étapes et je viens d’ailleurs de me lancer dedans. Je vais y consacrer un billet complet en décembre, mais voici les grandes lignes :

  • Relecture « critique » de la totalité du premier jet ;
  • Adaptation des arcs narratifs des personnages ;
  • Reprise de la structure (je vais sûrement utiliser ma méthode des post-its) ;
  • Et seulement réécriture scène par scène.

Trouver le temps et s’organiser pour écrire

Rabab m’a demandé combien de temps je mettais pour écrire mon premier roman : Le vent des Lumières n’est pas un exemple puisqu’il m’a fallu 27 ans pour en venir à bout ! Mais depuis 2015, il me faut entre 18 mois et 2 ans pour écrire un roman de 60 à 90 000 mots. Je ne prends pas en compte dans cette durée la maturation de l’idée ni les recherches documentaires.

Ensuite, j’ai défini plusieurs étapes dans l’écriture :

  • l’écriture du synopsis (1 à 3 mois) ;
  • la préparation du plan (1 mois) ;
  • le premier jet (2 à 6 mois) ;
  • la première réécriture (3 à 4 mois) ;
  • la bêta-lecture (2 mois) ;
  • les corrections (2 à 4 mois) ;
  • la relecture d’ensemble et la finalisation (1 à 2 mois).
questions réponses écriture nanowrimo 2021
Grâce à ClickUp, je planifie les différentes étapes de l’écriture de mon roman, de l’idée jusqu’à l’édition.

Les mois ne sont pas à temps complet : pour moi, ça représente environ 6 à 10h par semaine (soit entre 24 et 40h par mois). Et pour y parvenir, il est nécessaire de planifier les sessions de travail sur le roman comme un vrai boulot. On n’est pas écrivain quand on a le temps ou envie : il faut un minimum de discipline.

Comment construire ses personnages ?

Lili est curieuse de savoir comment je donne vie à mes personnages. La construction elle-même n’est pas mon point fort et mes personnages se dévoilent souvent au fur et à mesure de l’écriture. C’est pour ça que j’ai une phase de reprise des arcs narratifs lors de la réécriture.

Pour leur donner vie, je les imagine évoluer devant moi, comme si je décrivais un film. Cette technique m’aide aussi à écrire des dialogues.

Les recherches documentaires en amont de l’écriture

Absolem se demande comment je procède pour ne pas être noyée sous les informations lorsque je fais des recherches, notamment pour mes romans historiques. Souvent, un document donne des idées, puis un autre d’autres idées, etc. Ma réponse tient en un mot : sélectionner. Il faut faire des choix et se résoudre à ne pas tout dire ni tout expliquer.

recherches documentaires roman
Mes notes documentaires pour Le Vent des Lumières (à l’époque, Internet n’existait pas !).

Les recherches doivent servir le roman et non l’inverse. Pour bien sélectionner, il faut avoir une idée préalable de ce qu’on veut raconter dans son roman.

Donner de la cohérence au déroulement des scènes

Enfin, Nwounwou voulait savoir comment je planifiais le déroulement de mes scènes et comment les rendre logiques. Là encore, je me laisse beaucoup porter par le premier jet. J’ai un synopsis de base, mais je ne me demande pas forcément si j’ai déjà donné telle info ou fait telle description lors de l’écriture. C’est lors de la réécriture que je m’attèle à donner de la cohérence et à rendre fluide ce qui ne l’est pas.

Évidemment, les réponses décrites ici sont volontairement très synthétiques. Si vous voulez lire les réponses complètes, je vous invite à aller lire l’article publié sur Scribbook. Si vous avez de votre côté des questions sur l’écriture, l’édition ou la communication des auteurs, n’hésitez pas à m’en faire part en commentaires ou en m’envoyant un message. Je me ferai un plaisir d’y répondre !

close

💬Inscription à l'infolettre Comm' Un Roman

Abonnez-vous et recevez chaque mois des astuces et des conseils pour améliorer votre communication d'auteur ou d'autrice.

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !