Les Lumières d’Amérique : corrections finies !

L’autre jour, une personne me demandait combien de temps je mettais à écrire un roman. J’ai répondu que c’était très variable, mais au moins entre dix-huit mois et deux ans. Les Lumières d’Amérique ne fera pas exception à la règle. Je viens de terminer la deuxième phase de corrections après bêta-lecture d’un manuscrit démarré en octobre 2022. Point d’étape sur l’écriture de ce roman historique qui clôturera les aventures d’Éléonore, entamées avec Le Vent des Lumières.

Les Lumières d’Amérique, c’est quoi ?

Les Lumières d’Amérique est le troisième volume de ce qui est devenu au fil du temps une saga. Après avoir traversé le règne de Louis XVI puis la Révolution, l’héroïne, Éléonore part enfin pour l’Amérique. Mais rien ne se passe comme prévu (encore une fois…).

Une petite idée ? Voici le résumé provisoire :

1799. Après la mort de son ami Beaumarchais, le départ de son frère en Amérique et le mariage de son fils aîné, plus rien ne retient Éléonore en France. L’aristocrate bretonne la plus indisciplinée des Lumières a retrouvé l’amour de sa vie, l’officier de marine Olivier de La Ferrière.

Malgré les péripéties de leur histoire, ils voguent enfin vers l’Amérique pour s’y établir, comme ils le désiraient déjà avant que n’éclate la Révolution. Ils emmènent avec eux Charlotte, leur fille aînée et Nicolas, le fils illégitime qu’Olivier a reconnu, avec l’accord de sa femme.

Les États-Unis d’Amérique les accueillent à bras ouverts en Virginie. Mais les fantômes du passé vont bientôt ressurgir et contrarier les projets d’Éléonore et d’Olivier.

De l’indépendance haïtienne à la chute de Napoléon, en passant par les premières explorations de l’ouest américain, Éléonore et sa famille se retrouvent une nouvelle fois confrontés à l’Histoire.

Dans ce dernier opus, mon aristocrate préférée est toujours aussi indisciplinée, même si elle s’est un peu assagie avec l’âge. Mais ses rejetons ont de qui tenir et il sera beaucoup question de leur évolution dans ce roman qui couvre la période napoléonienne, de 1799 à 1815.

Les corrections après bêta-lecture

Après avoir terminé le premier jet en juin 2023, j’ai effectué une première relecture-réécriture. Puis je l’ai envoyé en bêta-lecture auprès d’une dizaine de personnes volontaires entre septembre et octobre 2023. J’ai compilé tous leurs retours et, depuis novembre, j’ai donc procédé aux corrections sur le manuscrit.

Cette seconde réécriture s’est révélée beaucoup plus conséquente, puisque j’ai déplacé un événement au milieu du roman (au lieu d’arriver plus tard). J’ai gagné (je pense) en densité et en cohérence, mais ça a demandé pas mal de travail pour redonner du souffle à l’ensemble !

J’ai aussi approfondi certains personnages, supprimé des scènes et des descriptions, ajouté de nouveaux passages et rebondissements… Là, je suis en train de faire une relecture d’ensemble.

Les Lumières d’Amérique : quelques chiffres sur les corrections

Le manuscrit a grossi et est passé de 115 000 mots au premier jet à 123 000 mots avant la bêta-lecture, pour finalement dépasser les 136 000 mots après corrections ! Ramené au format, cela représente un beau pavé d’environ 560 pages.

La phase de corrections des Lumières d’Amérique m’a demandé un peu moins de 110h (sur le graphique il n’y a pas la relecture finale).

corrections Les Lumières d'Amérique

Après la relecture d’ensemble pour vérifier que mes corrections n’ont pas amené d’incohérences, je renvoie le manuscrit pour une seconde bêta-lecture. Je ne l’ai encore jamais fait, mais là j’ai vraiment modifié beaucoup de choses en profondeur et j’ai besoin d’avoir un nouveau regard extérieur sur le résultat.

En attendant le retour de lecture, je vais travailler sur la communication, la couverture, le résumé… J’aimerais sortir le roman pour cet été et je projette aussi de publier une intégrale des trois volumes de la saga des Lumières. Ce sera peut-être un format relié ou un coffret collector, en tout cas un bel objet que l’on garde😍.

Vous voulez suivre l’évolution de l’écriture au plus près ? Entrez dans mes coulisses de romancière : une newsletter bimensuelle avec des anecdotes exclusives et des bilans réguliers. Pour s’inscrire, c’est ici !