Les 3 valeurs qui m’animent

Aujourd’hui, je vous propose un billet un peu plus personnel que d’habitude. Je ne vais pas vous raconter ma vie (quoique…), mais je voulais vous parler de mes valeurs. Celles qui me portent dans ce ce que je fais actuellement et qui m’animent profondément. Le plus étrange (ou le plus logique, quand on y réfléchit), c’est que je retrouve ces valeurs dans tout ce que j’ai fait depuis que je suis toute petite, y compris écrire des romans.

Les valeurs, c’est la réponse à cette question qu’on me pose parfois (et que je me pose aussi) : pourquoi je me suis lancée ? pourquoi la rédaction web ? pourquoi l’écriture de romans ? Certes, on travaille pour gagner sa vie, mais si c’était notre seul moteur, on serait tous trader (ou autre métier du genre qui rapporte🤑).

Au cours de mes deux dernières formations, la MFM et la Micropreneure Academy, j’ai été amenée à beaucoup réfléchir sur ces valeurs, ce « pourquoi ». J’ai eu du mal à me sortir des réponses bateau et il a fallu de nombreux échanges et de nombreuses heures de réflexion et de discussion pour aller chercher au fond, là, ce qui m’anime profondément💕.

Des valeurs empruntes d’un certain humanisme

Quand j’ai mis le doigt sur la première valeur, j’ai à la fois eu comme une révélation et un soulagement. J’ai découvert que je n’ai pas atterri dans la fonction publique complètement par hasard, mais que ça répondait seulement à ma vision profonde de l’être humain. J’ai compris que la rédaction web ou l’écriture n’était pas seulement un plaisir solitaire d’aligner des kilomètres de mots✍. Derrière tout ça, il y a l’être humain et la conviction, peut-être stupide et naïve, un peu héritée de cet illuminé de Rousseau, que l’Homme est né pour vivre en société. Malgré tout et sans doute malgré lui.

different pebbles on beach as abstract background
Photo kira schwarz sur Pexels.com

J’ai découvert que moi, la fille qui répète à qui veut l’entendre qu’elle n’aime pas les gens et qui est une introvertie notoire, la chose qui m’anime et qui me fait avancer, ce sont justement les gens🙄. Cet humanisme n’est pas né d’hier : j’ai exercé toute ma carrière dans le service public, que j’aime appeler le service au public. Mais j’ai été nourrie à l’humanisme dès l’enfance, élevée dans un milieu ouvrier et modeste. Ma maman, qui a travaillé à l’usine avant d’aider les personnes âgées, m’a appris la bienveillance et la patience et je dois à mon papa une certaine éducation politique et syndicale qui reste très prégnante (même si je ne me suis jamais ni encartée ni syndiquée 😅).

Ce n’est donc pas un hasard (non plus !) si, devenue indépendante, je souhaite aujourd’hui m’adresser aux acteurs de l’économie sociale et solidaire. Ce modèle économique qui met l’humain au cœur de son action, là où le capitalisme recherche du profit, me correspond en fait pleinement. Et depuis longtemps.

Apporter la lumière

Comme l’être humain est important pour moi, j’aime partager ce que je sais. J’ai toujours adoré apprendre (plus jeune, j’ai souvent dit que je voulais être étudiante professionnelle🤣). J’ai découvert que j’aimais aussi transmettre et ne pas garder ce « savoir » pour moi. Attention, quand je parle de savoir, je ne me limite pas à des connaissances encyclopédiques. Il s’agit aussi de choses triviales, techniques ou quotidiennes. En réalité, j’aime comprendre le monde qui m’entoure… Alors j’aime aider les autres à le comprendre aussi.

Je veux aider les gens, mais pas comme une Mère Térésa. Mon aide à moi, c’est d’apporter la lumière là où il n’y en a pas🎇.

Je veux aider les gens à comprendre le monde dans lequel ils vivent et leur permettre de l’apprécier à sa juste valeur.

J’apporte la lumière, mais je laisse chacun voir ce qu’il veut voir et prendre ses propres décisions. On pourrait appeler ça bienveillance et tolérance. Je ne cherche pas forcément à convaincre les autres de penser comme moi : chacun pense ce qu’il veut. Moi, je fournis juste les lunettes 👓 et la lampe de poche. Dans mon ancien métier, ça s’appelait « l’aide à la décision » (quand je vous dis que tout s’imbrique !).

white dandelion flower
Photo by Pixabay on Pexels.com

Rester dans l’ombre

💡Apporter la lumière, ça ne veut pas dire (pour moi en tout cas) que je cherche à y être. Depuis toujours, j’ai une grande capacité (et même la volonté !) à travailler dans l’ombre. Lorsque les élus me remerciaient pour l’organisation de tel ou tel événement, je restais humble : j’ai juste fait mon boulot (même si des compliments, ça fait plaisir !). Aujourd’hui, je ne suis pas là pour être célèbre🏆. Je suis là pour que les autres soient connus et reconnus.

Même en tant que romancière, je n’écris pas des livres pour la gloire. J’apprécie évidemment la reconnaissance des lecteurs, c’est même ma plus belle récompense 🥰. Mais mon but premier est d’apporter quelque chose à mes lecteurs : un peu de savoir, un moment d’évasion ou d’émotion. En rédaction web, c’est pareil : ma mission, c’est de mettre en lumière les activités, les produits ou les services de mes clients.

Humanisme, partage et humilité, ce sont mes trois principales valeurs. Je pourrais y ajouter aussi l’optimisme (moi, je vois en général le verre à moitié plein, même quand il n’y reste qu’un fond 😏). J’espère que ce billet un peu plus personnel, mais que j’avais à coeur de rédiger, vous a plu. Et vous, quelles sont vos valeurs ?

close

Vous ne savez pas quoi faire pour améliorer votre communication d'autrice ou d'auteur ?

Téléchargez l'ebook gratuit "Les 5 indispensables pour bien communiquer en tant qu'auteur·ice" !

En plus, vous recevrez chaque mois des conseils et des astuces pour vous améliorer grâce à l'infolettre Comm'Un Roman.

Une réponse sur « Les 3 valeurs qui m’animent »

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !