Lequel de mes romans est fait pour vous ?

— Publié dans

Mon neuvième livre va bientôt sortir et quand j’annonce ce chiffre, certains lecteurs et lectrices sont perplexes : par lequel commencer ? Difficile de conseiller quelqu’un quand on ne connait pas forcément ses goûts. Et puis, l’autre jour, je suis tombée (sans me faire mal) sur ce carrousel Instagram de ma copine autrice Astrid Stérin. J’ai trouvé l’idée très sympathique et je me prête à mon tour au jeu. Vous voulez savoir lequel de mes romans est fait pour vous ? Je vous aide un peu avec ce guide en fonction de ce que vous avez pu voir ou lire (et surtout apprécié !) dans votre vie.

La saga des Lumières, de l’aventure et de l’amour

Si vous aimez les romans historiques, ce n’est pas un scoop : moi aussi. La saga des Lumières est composée de trois volumes (le dernier sortira cet été) : Le Vent des Lumières, Le Sang des Lumières et Les Lumières d’Amérique. Les trois peuvent se lire indépendamment les uns des autres, mais, évidemment, c’est mieux de tous les lire (et dans l’ordre).

De quoi ça parle ?

La saga des Lumières suit l’itinéraire d’une jeune aristocrate indisciplinée, Éléonore de Chaulanges, qui refuse le mariage que sa famille veut lui imposer. Elle se costume en garçon et embarque sur un bateau à destination des Amériques. Elle y rencontrera le duc de Flogeac, capitaine, armateur et aussi grand noble de la province d’Aquitaine.

Éléonore passera sa vie à n’en faire qu’à sa tête, le payant parfois très cher. Elle côtoiera aussi les grands noms de son époque : Louis XVI et sa femme, Beaumarchais, La Fayette, Robespierre, Napoléon… À travers ses aventures, vous découvrirez l’Histoire de France sans vous en rendre compte (ce sont les lecteurs et lectrices qui le disent !).

C’est fait pour vous si…

La saga des Lumières est une suite de romans faits pour vous si vous aimez :

  • les romans d’aventure, avec des rebondissements et un peu de suspense, sans trop de complots
  • les histoires d’amour sans que ça ne prenne toute la place dans l’intrigue
  • la fin du XVIIIe siècle et le début du XIXe siècle, y compris la Révolution française (mais même sans ça, vous pouvez aimer quand même)
  • les voyages en bateaux, les batailles navales et les histoires de corsaires
  • les héroïnes fortes et indépendantes, qui mènent leur vie comme bon leur semble (ce qui ne les empêchent pas d’être vulnérables aussi).

Si on fait un tour du côté des livres, films et séries proches de la saga des Lumières, vous aimerez à coup sûr si vous êtes fans des séries comme Outlander ou Poldark, des romans comme la série des Angélique d’Anne Golon, Le Gerfaut et la série des Marianne de Juliette Benzoni ou encore les romans d’Alexandre Dumas.

Côté films, vous pouvez plonger dans la saga des Lumières sans risques si vous aimez les films de cape et d’épée (Scaramouche, Fanfan la tulipe, Le Bossu…) ou encore les évocations comme Chouans !, Ridicule, Beaumarchais l’Insolent…). Et si vous êtes fan de Jack Sparrow dans Pirates des Caraïbes, je pense que vous aimerez aussi les aventures d’Éléonore (bon, il n’y a pas Johnny Depp, d’accord 😁).

L’Alliance de Penthièvre, une romance historique

Ici, on est dans la romance historique pure, puisque ce livre a été publié dans la collection Aliénor chez Harlequin en 2020. D’ailleurs, il devrait être réédité cette année dans la collection Victoria chez le même éditeur.

De quoi ça parle ?

Nous sommes en 1365, en Bretagne est en pleine guerre fratricide pour le trône ducal. Deux camps s’affrontent : celui de Jeanne de Penthièvre, soutenu par les Français, et celui de Jean de Montfort, aidé par les Anglais (la guerre de Cent ans, entre la France et l’Angleterre, vient aussi de commencer…).

On y suit d’une part Armel, le meilleur ami de Jean de Montfort, et Pénélope, la protégée de Jeanne de Penthièvre. Cette dernière perd la guerre, mais pour sceller la paix, offre Pénélope en mariage à Armel. Il s’agit du trope classique ennemies to lovers, mais avec des jeux de masques, des mensonges et des trahisons. Et je vous emmène aussi en voyage dans de jolis coins de Bretagne : le château de Suscinio, Guérande, Auray, Châteaugiron…

C’est fait pour vous si…

L’Alliance de Penthièvre est un livre qui vous plaira si vous appréciez :

  • les romances historiques Harlequin (c’est-à-dire que l’histoire d’amour constitue l’intrigue principale)
  • l’ambiance médiévale et le patrimoine de cette époque
  • les amoureux qui se détestent au départ et finissent par s’aimer
  • la sensualité subtile (il y a peu de scènes de sexe)
  • que l’héroïne ne soit pas une cruche naïve et le héros un beau mec parfait.

Les livres proches peuvent se trouver évidemment dans la collection Victoria chez Harlequin que vous pouvez découvrir ici. En dehors de ces romances, si vous avez aimé des livres comme ceux de Jeanne Bourin (Les Pérégrines, La Chambre des dames ou Le Grand Feu) ou ceux de Juliette Benzoni (la série des Catherine par exemple).

Sur les écrans, si vous aimez la Chronique des Bridgerton (également en livres), vous devriez aussi aimer L’Alliance de Penthièvre, même si ce n’est pas du tout la même époque.

Les Ombres de Brocéliande, pour les amoureux de légendes

J’ai grandi non loin de Brocéliande et c’était naturel pour moi d’écrire un roman qui s’y passe. Les Ombres de Brocéliande est paru en 2016 et j’y évoque la forêt, ses légendes et ses secrets à travers une histoire d’amour et de famille.

Les Ombres de Brocéliande roman ebook broché Lynda Guillemaud
Les Ombres de Brocéliande, 2016 (2016)

De quoi ça parle ?

Gabriel, un jeune architecte parisien fraîchement divorcé, hérite d’un manoir breton laissé par sa grand-mère paternelle qu’il n’a jamais connue. Au début réticent à jouir de cet héritage inattendu, Gabriel se laisse séduire par la bâtisse (l’amour des vieilles pierres) et par ce qui l’entoure : la forêt de Brocéliande, la notaire chargée de la succession, Marion et la vieille dame de compagnie de sa grand-mère, Pauline.

Ensemble, ils vont devoir démêler un étrange testament qui plonge Gabriel à la découverte de son histoire, celle de ses parents et de ses grands-parents.

C’est fait pour vous si…

Les Ombres de Brocéliande n’est pas un livre « sur » Brocéliande. Les légendes y sont évoquées, mais elles ne constituent pas le fil principal du livre. C’est à la fois une romance et un roman psychologique centré sur les secrets de famille, avec un petit soupçon de fantastique (on est quand même dans une forêt légendaire, hein !).

Ce roman vous plaira sans doute si vous aimez :

  • le mythe arthurien et tout ce qui s’y raccroche
  • le folklore breton et les légendes associées
  • les romances paisibles (même s’il y a une passion destructrice dans ce roman) et un peu compliquées
  • les chats et leur facéties
  • les secrets de familles et les quêtes de soi
  • les romans écrits du point de vue d’un homme.

J’ai un peu de mal à savoir quels livres ou films se rapprochent de ce roman. Si vous avez une idée, faites-m’en part !

Un pont sur l’eau trouble ou les secrets de famille

Ce roman paru en 2021 est mon septième et il se passe cette fois sur mes terres d’adoption, en Loire-Atlantique, plus précisément dans l’estuaire de la Loire. J’ai voulu rendre hommage à ses paysages à travers une histoire (encore) de secrets de famille (promis, je n’ai pas de problème avec la mienne !).

De quoi ça parle ?

Le pont sur l’eau trouble, c’est celui de Saint-Nazaire, qui enjambe l’estuaire en culminant à plus de 60 mètres de haut. Le jour où Ariane revient chez ses parents après 16 ans d’absence à l’étranger, elle sauve la vie d’un homme, Hadrien, qui s’apprête à sauter du pont. Ariane est ingénieure dans le chantiers navals et suit plus ou moins les traces de son père, Raymond, sous-traitant des Chantiers de l’Atlantique, qui construisent les plus grands paquebots du monde.

Ariane, en revenant en France, doit retrouver sa place entre ses parents, son frère cadet Alexis et son nouveau job aux Chantiers de l’Atlantique. Son chemin recroise aussi celui d’Hadrien. Chacun d’entre eux vont découvrir des secrets, des plus anodins aux plus dramatiques.

C’est fait pour vous si…

Un pont sur l’eau trouble est un roman plutôt psychologique, sur la reconstruction de soi et la résilience. On y suit le cheminement d’Ariane, mais aussi celui d’Hadrien et, en filigrane, de ceux qui les entourent.

Ce roman vous plaira si vous aimez :

  • les romances slow burn (qui évoluent lentement)
  • les secrets de famille et les histoires familiales compliquées
  • plonger dans un univers particulier (ici, les chantiers navals, mais aussi la conchyliculture)
  • l’estuaire de la Loire et ses paysages
  • les histoires de résilience et de reconstruction.

On m’a quelquefois dit que ce roman ressemblait aux histoires de Laure Manel… je vous laisse juge !

La dernière éclusière de Guerlédan, pour remonter le temps

L’assec du lac artificiel du barrage de Guerlédan, en 2015, a fait surgir, après 30 ans sous les eaux, les vestiges de maisons englouties. Cette image m’avait fortement impressionnée et je m’étais toujours demandée ce que pouvaient ressentir les personnes ayant vécu là. Avec La dernière éclusière de Guerlédan, je voulais aussi raconter l’histoire du XXe siècle à travers des petites anecdotes du quotidien. Ce n’est pas l’histoire des éclusiers de Guerlédan, mais plutôt l’histoire d’une famille ordinaire du centre de la Bretagne depuis les années 20.

De quoi ça parle ?

Ophélie se rend aux obsèques de son grand-père Joseph à Guerlédan et y retrouve toute sa famille le premier jour de l’ouverture au public du lac asséché pour la première fois depuis 30 ans. En remontant les souvenirs de sa grand-mère, elle retrace le portrait et l’histoire tumultueuse de son arrière-grand-mère.

Eulalie, la maman de Joseph, a été la dernière éclusière de Guerlédan, avant que la vallée ne soit engloutie. Les vestiges de sa maison, mis au jour avec l’assec, font ressurgir des secrets qui bouleversent toute la famille réunie.

C’est fait pour vous si…

La dernière éclusière de Guerlédan est un roman distrayant et instructif, dans lequel vous allez encore apprendre plein de choses sans vous en rendre compte.

Vous aimerez ce roman si vous appréciez :

  • les sagas familiales sur plusieurs générations
  • les réunions de famille où tout le monde s’engueule et se réconcilie
  • de plonger dans la petite histoire de la vie quotidienne autrefois
  • les grandes histoires d’amour secrètes
  • l’histoire d’un site naturel et industriel.

Et si vous avez été visiter le lac asséché en 2015, vous y retrouverez des images que vous connaissez sans nul doute !

Petite mouette, l’histoire d’amour impossible

Ce livre paru en 2016 a subi une importante réécriture en 2019 (il a « grossi » de 50% environ). J’y évoque cette fois les paysages de la presqu’île guérandaise, mon lieu de vacances quand j’étais ado : Quimiac, Piriac-sur-Mer, La Turballe… à travers une histoire d’amour (encore), mais cette fois impossible, entre une adolescente et un homme deux fois plus âgé qu’elle.

petite mouette roman Lynda Guillemaud

De quoi ça parle ?

Amandine, 16 ans, en vacances à La Turballe, rencontre Paul, 32 ans, et tombe amoureuse de lui. Il n’est pas indifférent non plus, mais plus réticent à s’abandonner à ses sens et à ses sentiments.

Parallèlement, Amandine cherche à se construire entre une mère chef d’entreprise qui est devenue mère malgré elle et un père absent qu’elle n’a jamais connu.

Ce roman est fait pour vous si…

Petite Mouette est un roman assez atypique du point de vue du sujet. J’en ai écrit la trame il y a très longtemps, en réaction à une affaire de détournement de mineure dont le traitement m’avait choquée : les gens jugeaient avant même de connaître les tenants et aboutissants.

L’histoire de Paul et d’Amandine devrait donc vous plaire si :

  • vous savez vous défaire de vos préjugés
  • vous aimez la mer et les paysages marins
  • vous appréciez les histoires d’amour compliquées ou impossibles
  • vous êtes sensibles à une écriture poétique et suggestive
  • vous aimez les romans avec de l’analyse psychologique et des sentiments.

Oraison pour une île, un poème en hommage à Bréhat

Je le garde pour la fin parce qu’il est particulier à plus d’un titre. C’est le premier roman que j’ai réellement terminé, même si c’est le deuxième a avoir été publié en 2015. Il est très court, contrairement à mes autres romans, et il est aussi très lent, très contemplatif.

De quoi ça parle ?

Caroline échoue sur l’île de Bréhat pour y retrouver un sens à sa vie, sans savoir si elle en a encore vraiment envie. Elle est accueillie dans la maison d’hôtes de Cordelia qui la prend sous son aile avec douceur et bienveillance.

Ce fragile équilibre est rompu par l’arrivée de Joshua, un énigmatique jeune homme au passé mystérieux. Ils tombent amoureux… mais ce n’est pas la fin de l’histoire.

Ce roman est fait pour vous si…

Oraison pour une île n’est pas une romance traditionnelle, car l’histoire d’amour y est presque secondaire par rapport au lieu lui-même.

Vous aimerez ce livre si vous appréciez :

  • l’île de Bréhat
  • les romans lents, qui prennent le temps des images et des descriptions
  • les romances atypiques et slow burn
  • une écriture poétique qui fait la part belle aux émotions et aux sentiments
  • les romans courts et intenses
  • les histoires contemporaines avec un soupçon de fantastique.

Nous voici au bout de ce guide pour savoir lequel de mes romans est fait pour vous. J’espère que cela vous aura éclairé pour choisir votre prochaine lecture ! Je vous rappelle aussi que mon prochain roman, Les Lumières d’Amérique, sort très bientôt et que pour avoir toutes les informations en avant-première, vous pouvez rejoindre la newsletter Coulisses.