La communication dans l’ESS

Parmi les structures de l’économie sociale et solidaire, seules certaines ont saisi tous les enjeux de la communication. Les mutuelles et les fondations ont développé par exemple des stratégies de communication ESS parfois très abouties, à la fois pour attirer de nouveaux clients, mais aussi pour valoriser leur action. En revanche, pour beaucoup de structures, la communication ESS est réduite à la portion congrue. Or, vous avez tout intérêt à communiquer sur votre mission, vos valeurs et votre activité. Voyons pourquoi.

La communication en ESS, un sujet tabou

Comme le souligne le blog du Labo de l’ESS, une des particularités des structures de l’économie sociale et solidaire, c’est de considérer que “la communication relève de pratiques opposées à leurs principes. »

Communication, marketing, ciblage : autant de “gros mots” utilisés par les entreprises capitalistes et qui, de ce fait, seraient dangereux à adopter pour les structures de l’ESS sous peine d’y perdre leur particularité”.

Le labo de l’ESS, Une communication sociale et solidaire, c’est possible ? (source)

Pourtant, ces organisations gagneraient à communiquer beaucoup plus régulièrement et massivement. Par essence, certaines d’entre elles mettent même l’information et la sensibilisation du public au cœur de leur action quotidienne : c’est le cas de certaines fondations ou d’entreprises liées au développement durable.

énergie alternative ess communication
Photo by Pixabay on Pexels.com

La communication sert d’abord à augmenter l’impact et la diffusion de son message. L’objectif final, c’est bien de générer du profit, pour l’ESS comme pour une entreprise classique. La grande différence, c’est que la structure ESS va utiliser ce profit pour accomplir sa mission (et non satisfaire des actionnaires).

Trouver de nouvelles sources de financement

Attirer de nouveaux clients, ce n’est pas vendre son âme au diable. C’est la clé pour augmenter sa capacité à s’autofinancer. Il n’est donc pas antinomique pour une structure ESS de communiquer, bien au contraire.

Communiquer, c’est aussi pour ces structures un moyen de trouver de nouvelles sources de financement. Et c’est d’autant plus important actuellement, alors que les subventions publiques sont en baisse constante. Le mécénat privé ou le financement participatif auprès du public vont être de plus en plus sollicités. Mais pour intéresser ces nouveaux partenaires, encore faut-il qu’ils sachent :

  • ce que vous faites
  • comment vous le faites
  • pourquoi vous le faites !

Un problème de visibilité

L’ESS aujourd’hui souffre d’un manque de visibilité, ce qui est surprenant compte tenu du fait qu’elles sont de plus en plus nombreuses à drainer notre quotidien. Les structures ESS ont tout intérêt à montrer qu’elles existent.

Elles doivent faire comprendre que leur action ne se limite pas au secteur associatif, à l’insertion sociale ou aux œuvres caritatives. Saviez-vous par exemple que 3 véhicules sur 5 sont assurés par une mutuelle de l’ESS ?

Communiquer sur ses valeurs

J’ai écris un billet récemment sur les valeurs qui m’animent, en tant que rédactrice web freelance, mais aussi comme romancière. Humanisme, humilité et partage sont les moteurs de mon action et il me semblait important de les mettre en avant. Si un client veut travailler avec moi, j’aimerais que ce soit d’abord pour mes valeurs.

Et en général, on se tourne vers une structure sociale et solidaire aussi pour les principes qu’elle défend. C’est d’autant plus vrai que la plupart de ces organisations sont dans une démarche authentique, loin du greenwashing ou socialwashing (qui consistent à se racheter une conduite).

solidarité social ess
Photo by SHVETS production on Pexels.com

Les structures ESS sont souvent jeunes et rompent assez facilement les codes de la communication institutionnelle. Elles savent utiliser les réseaux sociaux et drainent un message positif, optimiste et fédérateur qui fait souvent mouche.

Communication ESS : le problème des moyens

Cependant, la structure peut se heurter au manque de moyens ou de ressources, notamment humaines. La communication passe au second plan (ce n’est pas propre aux organisations de l’ESS !). C’est notamment le cas dans les petites associations ou entreprises d’utilité sociale.

Toutes les forces sont concentrées sur l’objectif premier de la structure et il ne reste souvent plus de temps ni d’argent pour la communication. Mais lorsqu’on a compris les enjeux et l’importance de communiquer, la nécessité d’y consacrer des ressources saute aux yeux.

Les structures de l’ESS ne doivent donc pas négliger leur communication. Communiquer, c’est d’abord diffuser son message, sensibiliser, faire changer les choses. Or, c’est bien le propre de la plupart de ces organismes à but non lucratif. Ce n’est donc pas un gros mot pour une structure ESS de communiquer 😁 !

Si vous êtes une association, une fondation, une entreprise d’utilité sociale ou toute autre structure de l’ESS et que vous voulez améliorer votre communication, n’hésitez pas à me contacter pour parler de votre projet et de vos objectifs !

close

Vous ne savez pas quoi faire pour améliorer votre communication d'autrice ou d'auteur ?

Téléchargez l'ebook gratuit "Les 5 indispensables pour bien communiquer en tant qu'auteur·ice" !

En plus, vous recevrez chaque mois des conseils et des astuces pour vous améliorer grâce à l'infolettre Comm'Un Roman.

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !