Comment réussir le lancement de son livre ?

Ça y est, vous avez terminé votre livre, roman ou non-fiction. Il a sa couverture, son résumé, il est lu, relu, corrigé, formaté. Il est temps maintenant de, littéralement, publier votre livre, c’est-à-dire de le rendre public. Vous allez le laisser prendre son envol et le présenter aux lecteurs pour qu’ils l’achètent. Comment réussir le lancement de votre livre ? Quelles sont les différentes étapes à ne pas manquer pour promouvoir efficacement votre oeuvre ? Voici mes conseils et mes astuces.

L’utilité de faire un lancement pour son livre

Le lancement, c’est le jour J dans la vie du livre, celui où, enfin, il va être remis au public. C’est un peu celui où l’auteur le laisse vivre sa vie (et c’est aussi un petit déchirement !). Le lancement d’un livre est important pour plusieurs raisons.

  • C’est le seul moment où vous pouvez le vendre légalement moins cher que le prix public affiché. La loi sur le livre ne vous autorise pas à pratiquer plus de 5% de remise en dehors de la période de lancement.
  • Le jour de lancement sert à « faire le buzz », afin de faire savoir au public que le livre est sorti et qu’il est disponible. Si c’est bien orchestré, organiser un lancement permet d’avoir un pic de ventes dès le premier jour. En termes de visibilité, c’est le top !
  • Symboliquement, le lancement marque à la fois un début et une fin. C’est le début de la vente au public de votre oeuvre. Pour l’auteur ou l’autrice, c’est la fin de la période de création. Quelque part, votre livre ne vous appartient plus à partir du moment où il est publié. Personnellement, je sais que je peux passer à un autre projet lorsque mon livre est lancé.

Les différentes options pour le lancement d’un livre

Le lancement physique

Traditionnellement, en édition, l’éditeur organise le jour du lancement un événement de plus ou moins grande ampleur dans un bar, une librairie ou un lieu cohérent avec le thème de votre livre. Il y a généralement :

  • une séance de dédicaces ;
  • une rencontre avec des journalistes et/ou des critiques littéraires, une conférence ou une table ronde ;
  • une réception

Mais c’est surtout vrai pour les grandes maisons et les auteurs reconnus (car toute cette organisation a forcément un coût). Certaines maisons offrent aussi des goodies : un marque-page, un objet réservé aux premiers acheteurs…

a book with a handwritten message beside a match sticks in a matchbox
Organiser une dédicace, une bonne idée pour réussir son lancement de livre (Photo KoolShooters).

En auto-édition, libre à vous d’organiser l’événement comme vous le souhaitez.

Le lancement en ligne

Cette solution est souvent privilégiée en auto-édition, mais elle est aussi utilisée en édition classique. Le budget est évidemment moins élevé et dépend de ce que vous organisez.

Généralement, l’auteur·ice donne rendez-vous à ses invités sur un lieu virtuel pour différentes animations, cadeaux et exclusivités. Le lieu virtuel peut être :

  • une page ou un groupe Facebook que vous créez spécialement pour l’occasion
  • un salon sur Discord, Slack, Twitch…
  • un live sur Youtube ou Instagram
  • directement sur votre site Internet…

La liste est loin d’être exhaustive. L’essentiel, c’est de choisir un lieu où se trouve la majorité de vos lecteurs (sinon vous risquez de vous retrouver tout seul !).

Du côté des animations, là aussi, faites appel à votre imagination. Vous pouvez :

  • lire des extraits du livre
  • proposer une remise exceptionnelle pour une période limitée (10-15 jours grand maximum pour conserver le caractère inédit)
  • offrir un cadeau (symbolique) aux « x » premiers acheteurs d’un exemplaire (par exemple, Nathalie Bagadey offrait un bracelet en tissu imprimé aux premiers acheteurs de sa saga de fantasy)
  • proposer un live vidéo avec des questions-réponses
  • organiser un concours pour gagner un exemplaire dédicacé ou des bonus…
réussir son lancement la dernière éclusière de guerlédan secret de famille
Un exemple de publication Instagram pour le lancement de mon dernier roman.

Les étapes pour réussir votre lancement de livre

Voici les étapes incontournables pour réussir votre lancement de livre.

Communiquez en amont

Il y a plusieurs temporalités à prendre en compte dans la communication :

  • le temps de la communication d’auteur ou d’autrice, que vous entretenez tout au long de l’année, même si vous ne publiez aucun livre
  • le temps de la communication autour du lancement du livre lui-même, qui commence environ 15 jours avant la publication et continue 15 jours après.

L’erreur à ne pas faire, c’est de commencer à communiquer en tant qu’auteur en même temps qu’on communique pour un lancement. Idéalement, il faut construire votre communauté bieeeeen avant de lancer un livre. Vous pouvez à ce moment-là parler de l’écriture du livre, de vos difficultés, de vos doutes, de vos réussites. Il n’est pas encore question de lancement en tant que tel, mais vous préparez mentalement vos abonnés ou votre audience à la future publication du livre.

Utilisez plusieurs canaux

En communication, il ne faut pas avoir peur de radoter. En moyenne, il faut voir une information 7 fois avant de pouvoir s’en souvenir. Et 7 fois sous des formes différentes😱.

Il est donc préférable de choisir plusieurs supports (je vous ai mis 7 idées, au hasard 😁) pour réussir son lancement de livre :

  1. Mettez en place un plan de communication sur les réseaux sociaux où vous êtes déjà actif.
  2. Envoyez des newsletters à vos abonnés pour les informer en avant-première du lancement et leur proposer des cadeaux inédits (les inscrits à votre newsletter, c’est votre fan-club !). N’hésitez pas à créer une séquence de plusieurs mails dans la quinzaine de jours précédant le lancement.
  3. Contactez des journalistes locaux pour les informer de votre lancement, surtout s’il y a lieu dans un endroit physique (librairie, bar…).
  4. Faites un ou plusieurs articles sur votre blog.
  5. Faites-vous inviter chez un blogueur ou un chroniqueur littéraire sur Instagram ou sur un autre réseau social pour parler de votre livre.
  6. Mettez en place de la publicité payante sur Amazon, Google ou un réseau social.
  7. Créez des affiches pour placarder chez vos commerçants locaux, à la bibliothèque de votre ville et dans les endroits stratégiques (écoles, médecins, maison de retraite…).

Mes derniers conseils pour réussir votre lancement de livre

Rater son lancement de livre, ça arrive à tout le monde (même à moi 🥲, après 7 livres). Ce n’est pas une science exacte et ce qui a marché pour un auteur ne fonctionnera peut-être pas pour vous. Néanmoins, il y a quelques constantes à retenir qui me permettent de vous donner quelques conseils :

Fixez des objectifs réalistes

En e-commerce, le taux de conversion moyen est de 3 % (et 2% pour toutes les industries confondues). Concrètement, ça veut dire que si vous avez une audience totale de 1000 abonnés, vous aurez en moyenne 20 à 30 acheteurs. Oui, seulement.

Fixez-vous donc des objectifs cohérents avec votre audience actuelle. Inutile de viser les 1000 ventes sur votre lancement si vous avez 500 abonnés Instagram. Vous pourrez aussi estimer un budget raisonnable en fonction des recettes attendues.

Planifiez votre stratégie

Un lancement ne s’improvise pas et il s’organise de longs mois avant. Il faut notamment prendre en compte le délai de lecture par les chroniqueurs littéraires ou les bookstagrammeurs si vous les sollicitez. Si vous voulez offrir des goodies, prenez aussi en compte le délai de fabrication, idem pour les supports (vidéos, flyers, marque-page…).

Idéalement, il faut que votre plan de lancement soit acté au moins deux à trois mois avant la date de sortie. Le lancement du livre en tant que tel dure environ un mois (15 jours avant et 15 jours après).

Besoin d’aide pour bâtir votre plan de lancement ?

Découvrez l’accompagnement « Comm’Un Lancement » dans lequel je construis avec vous le plan de communication idéal pour lancer votre livre.

Planifier en amont votre stratégie vous aidera aussi à respecter votre budget, en faisant des choix stratégiques en fonction de vos moyens et de vos objectifs. Par exemple, inutile de dépenser de l’argent dans de la pub Facebook si vous visez 50 ventes.

Restez humble !

L’expérience (la mienne !) montre qu’on peut avoir tout prévu, fait tout ce qu’il fallait en communication et rater quand même son lancement. Comme je le disais en introduction, ce n’est pas une science exacte.

Pour La dernière éclusière de Guerlédan, mon dernier roman, j’avais un plan de communication bien huilé, que j’ai respecté à la lettre. Pourtant, je suis passée complètement à côté de mes objectifs, puisque j’ai enregistré moins de 10 ventes sur la période de lancement.

La seule explication que j’en ai tirée, outre que le marché de l’auto-édition est beaucoup plus concurrentiel qu’avant, c’est que ma couverture n’était pas assez vendeuse. J’ai donc décidé de la retravailler. Je ne pourrais pas refaire de lancement en tant que tel, mais je compte bien organiser un petit événement autour de cette nouvelle couverture.

Le lancement du livre est une étape importante pour un auteur ou une autrice. Pour le réussir et mettre toutes les chances de votre côté, il est indispensable d’agir avec stratégie et bien en amont. Si vous avez besoin d’aide, n’hésitez pas à me solliciter. Et n’oubliez pas de profiter de l’essentiel : votre livre enfin présenté à vos lecteurs !

📌Ce billet vous a plu ? Enregistrez-le sur Pinterest !📌

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !