Comment rédiger le résumé de son roman ?

Parfois confondu avec le synopsis, le résumé du roman est le texte placé au dos du livre ou sur la page de présentation sur une librairie en ligne. Après la couverture, c’est THE élément déterminant pour décider un lecteur à acheter votre roman… ou pas. Comment réussir à rédiger le résumé de votre roman ? Comment donner envie au lecteur de lire votre livre ? Voici mes conseils et mes astuces !

Mes 5 conseils pour rédiger votre résumé de roman

Attendez un peu après la fin de l’écriture

Avant de vous lancer tête baissée sur votre carnet ou votre ordinateur pour rédiger le résumé, je vous conseille d’attendre. Non seulement vous devez avoir fini d’écrire votre roman (c’est plus facile), mais je vous conseille aussi d’attendre qu’il soit (presque) complètement terminé. C’est-à-dire : relu, bêta-lu et réécrit (le cas échéant).

D’expérience, votre roman risque de changer entre le premier jet et la version finale. Ce serait dommage de devoir réécrire votre super résumé parce que l’histoire est modifiée.

¨Par contre, vous pouvez très bien profiter du laps de temps pendant lequel vous faites corriger votre roman pour travailler sur votre résumé.

Prendre un peu de recul sur son texte fait du bien. Vous pourrez aussi vous aider des retours de vos bêta-lecteurs. Souvent, je demande aux miens de résumer en quelques phrases l’histoire.

person writing on a notebook beside macbook
Rédiger le résumé de son roman, c’est un exercice à part entière (photo Judit Peter on Pexels.com).

N’en dites pas trop… ni trop peu

C’est l’écueil de tous les résumés : la longueur. Ici, la taille est importante 🙄. Certains professionnels conseillent une longueur comprise entre 150 et 250 mots, mais il n’existe pas de règle immuable.

L’essentiel, c’est d‘être concis, tout en donnant envie au lecteur de prendre votre livre. Vous pouvez donner le cadre général de l’histoire, les personnages principaux et l’enjeu du roman. Mais vous pouvez aussi choisir d’être plus allusif, pour préserver le rebondissement ultime. Il faut titiller la curiosité de votre lecteur ! 🔎

Mettez-vous à la place de votre lecteur pour rédiger votre résumé de roman

Un lecteur achète un roman parce qu’il a envie de rire, de pleurer, de vivre une autre vie, d’avoir peur, de voyager… Votre résumé doit donc répondre à cette question : qu’est-ce que ce roman va m’apporter ?

woman reading book while lying on sofa
rédiger résumé de roman
Pensez à votre lecteur lorsqu’il va lire votre roman. Que va-t-il ressentir ? (photo Alex Gállego on Pexels.com)

Identifiez le genre de votre livre dans le résumé si vous vous inscrivez pleinement dans une mouvance : par exemple un thriller, de la science-fiction, un roman historique… Si vous touchez à plusieurs genres, soulignez-le aussi !

Ne faites pas de fausses promesses

Certes, vous devez vendre votre livre, mais ne mentez pas à votre lecteur. Si l’histoire d’amour se résume à 2 pages dans le roman, ne prétendez pas qu’il s’agit d’une romance. De même, ne dites pas que l’histoire explore en profondeur telle époque historique s’il s’agit de quelques flashbacks au milieu d’une intrigue contemporaine. En décevant votre lecteur, vous risquez d’avoir un mauvais commentaire, mais surtout vous aurez perdu un lecteur pour vos autres livres.

Soignez la première et la dernière phrase

Comme l’incipit du roman et sa chute, ce sont les phrases-clés. Attrapez votre lecteur dès le début de votre résumé et ne le lâchez plus jusqu’à la fin… qui ne lui donnera pas la réponse. Il sera donc obligé d’acheter votre roman pour connaître la vérité. 😁

Rédiger le résumé de son roman en 3 étapes

Faites un premier résumé « technique »

Prenez le pitch de votre roman, cette petite phrase qui résume l’histoire en quelques mots. Si vous ne l’avez pas écrite, commencez par ça.

Puis répondez aux 5 W (en anglais) ou QQOQP en français :

  • qui (who) sont les héros ou les personnages principaux ?
  • quoi (what), de quoi s’agit-il, de quoi parle votre roman ?
  • où (where) l’histoire se passe-t-elle ?
  • quand (when) se passe-t-elle ?
  • pourquoi (why) racontez-vous cette histoire ?

Une fois que vous aurez répondu à ces 5 questions, vous aurez déjà une trame, un résumé que j’appelle « technique ». Mais hors de question de le reprendre tel quelle pour le résumé de la 4e de couverture. À vous d’agencer les différents éléments pour faire naître l’intérêt chez le lecteur. Le résumé est un vrai exercice littéraire !

Rédigez un deuxième résumé

Souvent, le résumé commence par planter le décor dans lequel se passe le livre, la situation initiale. Pour mon roman Un pont sur l’eau trouble, j’évoque dès la 2e phrase la scène d’ouverture : « Alors qu’elle traverse le pont de Saint-Nazaire, elle découvre un homme sur le parapet. Il est 6h du matin et Hadrien s’apprête à sauter dans la Loire ». Notez qu’avec ces deux phrases, le lecteur a déjà 2 éléments : la localisation et un indice sur le fait qu’il s’agit d’un roman contemporain.

rédiger le résumé de votre roman
La 4e de couverture d’Un pont sur l’eau trouble.

Pour interpeller le lecteur, vous pouvez aussi commencer directement par l’élément perturbateur. Par exemple, le résumé d’Harry Potter pourrait débuter par « Que feriez-vous si vous découvriez par hasard que vous avez des pouvoirs magiques ? ». Cependant, vous pouvez vous arrêter juste après l’élément perturbateur : pour savoir ce qu’il advient du héros, le lecteur devra lire le roman.

Une bonne idée consiste à utiliser des questions pour ne pas trop en dire. Mais vous pouvez aussi rédiger le résumé de votre roman sans. À vous de doser.

Faites lire (et relire) votre projet de résumé

Une fois que vous serez arrivé à quelque chose de satisfaisant, faites lire votre résumé. Faites-le lire à des gens qui connaissent l’histoire, pour vérifier que vous ne trahissez pas votre propos. Mais interrogez aussi des personnes qui n’ont aucune idée du sujet de votre roman. Si quelque chose n’est pas clair, si des questions surgissent, c’est que le résumé n’est pas bon. Je reprends à mon compte cet adage marketing : Un client qui doute est un client qui n’achètera pas.

Reprenez votre résumé autant de fois que nécessaire. Et surtout, n’essayez pas de tout dire : vous risquez de noyer votre résumé dans des détails inutiles.

Un dernier conseil : inspirez-vous. Regardez comment sont construits les résumés des romans que vous avez aimés et adoptez une structure analogue. Si cela a fonctionné pour vous, ça devrait fonctionner pour les autres !

Le résumé ou 4e de couverture est un exercice fondamental dans la communication de l’auteur·rice. Si vous ne savez pas comment vous y prendre, vous pouvez aussi faire appel à des professionnels qui le rédigeront pour vous (par exemple Eléonore de Bêta-lecture & Co propose cette prestation). Vous pouvez également aller lire cet article de La Parenthèse Imaginaire. Et vous, vous avez déjà rédigé un résumé pour votre roman ? Quelles difficultés avez-vous eues ? Si vous avez des astuces, c’est le moment de les partager !

close

Vous ne savez pas quoi faire pour améliorer votre communication d'autrice ou d'auteur ?

Téléchargez l'ebook gratuit "Les 5 indispensables pour bien communiquer en tant qu'auteur·ice" !

En plus, vous recevrez chaque mois des conseils et des astuces pour vous améliorer grâce à l'infolettre Comm'Un Roman.

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !