Comment promouvoir ses livres sans Internet

Le mois dernier, je vous ai détaillé différents outils pour promouvoir ses livres sur Internet. Entre les réseaux sociaux, un site, une newsletter et j’en passe, le choix est vaste. Mais la communication numérique n’est pas la seule existante pour se faire connaître comme auteur ou autrice (heureusement !). Des outils plus classiques (et aussi vieux que l’édition parfois !) sont aussi très efficaces.

Les relations presse

Je commence volontairement par le plus connu et en même temps peut-être le moins utilisé spontanément par les auteurs. Les relations presse sont un métier à part entière et les éditeurs classiques ont leurs propres attachés de presse. Leur travail est de contacter les médias locaux, nationaux ou spécialisés, pour obtenir des articles ou des interviews pour l’auteur·ice.

C’est un outil que personnellement j’utilise pour chacun de mes romans. Évidemment, je ne m’amuse pas à contacter les émissions littéraires de la télé ou les quotidiens. Mais la presse régionale, les radios et télés locales sont souvent réceptives à la parution d’un nouveau livre.

promouvoir ses livres sans internet relations presse
5 conseils pour réussir votre interview d’auteur·ice : carrousel complet à lire sur LinkedIn.

Mes conseils pour réussir vos relations presse :

  • Ciblez bien les médias que vous sollicitez et sachez rester humble (ou réaliste !). Néanmoins, si votre livre touche un thème très spécifique, vous pouvez viser les médias spécialisés dans le domaine.
  • Construisez un communiqué de presse efficace et complet qui permettra au journaliste de rédiger un article sans forcément vous interviewer. Les contraintes des rédaction les obligent parfois à aller à l’essentiel. Vous pouvez consulter mon billet sur ce sujet pour vous aider.
  • Ne négligez pas les journaux et magazines des collectivités (votre commune, communauté de communes), mais aussi les magazines gratuits mêlant publicités et articles.
  • Créez et maintenez le lien avec les journalistes si vous réussissez à être en contact avec eux. Envoyez-leur des nouvelles de temps en temps, sans être invasif.

Promouvoir ses livres sans Internet avec les supports imprimés

Avant Internet, c’était le seul moyen de promouvoir ses livres en dehors de la presse. Les supports imprimés, ce sont les affichettes, flyers et autres marque-pages que l’on distribue et dissémine à l’envi.

Là encore, soyez stratégique : inutile d’imprimer 10 000 flyers et de les diffuser de manière aléatoire en se disant que « sur un malentendu, ça peut marcher ». Préférez une quantité raisonnable, mais distribuée à des endroits intéressants, comme les commerces de votre secteur par exemple.

L’affichage n’est pas forcément indiqué pour la parution d’un livre. Utilisez ce support plutôt pour un événement comme une dédicace, une intervention en médiathèque ou en librairie, une présence à un salon.

Le marque-pages est un outil redoutable si vous participez à des salons et aimez les relations humaines. Il permet d’entamer la conversation avec les visiteurs, mais aussi de laisser une trace après le salon ou l’événement. Ainsi, la personne peut acheter le livre bien après avoir reçu le marque-page.

Les chroniqueurs littéraires

Cet outil est un peu un mix entre numérique et papier, car il existe désormais une grosse communauté de chroniqueurs bénévoles et amateurs sur Internet. Certains sites comme SimPlement ou NetGalley ont vocation à mettre en relation auteurs et chroniqueurs.

L’avantage de ce système, c’est que vous bénéficiez du réseau du chroniqueur, surtout s’il a aimé votre livre. En revanche, les délais sont parfois très longs et vous n’avez aucune garantie d’obtenir une recommandation. Comme les journalistes, les chroniqueurs sont libres de leurs choix.

Si vous êtes perdu·e face aux multiples choix qui s’offrent à vous, je peux vous aider grâce à un accompagnement personnalisé. Je vous guide pas à pas pour créer votre stratégie globale et choisir les supports les plus pertinents.

Les salons, dédicaces et interventions

Pour finir sur les outils de promotion d’un livre sans Internet, vous pouvez exploiter les événements littéraires. Commencez par des salons locaux, souvent souples sur le statut d’auteur indépendant, et qui drainent pourtant un public nombreux.

Vous pouvez aussi solliciter des structures de votre secteur pour organiser une dédicace. Ce peut être la librairie du quartier, mais aussi une grande surface ou une supérette.

promouvoir ses livres sans internet dédicace
Séance de dédicace lors du salon du livre de Goven.

Les médiathèques et bibliothèques ne sont pas toujours partantes pour accueillir des auteurs en dédicace, mais vous pouvez leur poser la question. Vous pouvez aussi proposer une intervention plus large, sur un thème abordé dans votre livre ou sur votre statut d’écrivain.

Il existe une multitude d’outils pour se faire connaître comme auteur et promouvoir ses livres en dehors d’Internet. L’inconvénient majeur de ces différents supports est d’avoir une portée assez restreinte, mais c’est parfait si vous ciblez un lectorat local. Si vous avez manqué les outils pour vous faire connaître comme auteur sur Internet, c’est par là !

📌 Cet article vous a plus ? Epinglez-le sur Pinterest pour plus tard 📌

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !