Bilan de l’été et prête pour la rentrée

À l’heure où vous lirez ce billet, je serai en vacances (la magie de la programmation ! 😁). Pour préparer la rentrée, il est temps de se retrouver pour faire le bilan de l’été et de poser les objectifs pour septembre. Ce sera pour moi le début d’un nouvel exercice comptable, la coopérative d’entrepreneurs dont je fais partie fonctionnant en année scolaire.

Un été entre travail et repos

Ce premier été en tant que freelance furent à la fois studieux et calmes. L’activité s’est réduite, mais j’ai aussi levé le pied pour profiter de ma famille. Néanmoins, je n’ai pas chômé et j’ai travaillé presque tous les jours.

💰 Objectif CA : 3000 €/mois en juillet et août

J’ai rempli mon objectif en juillet (3 362 €) et presque en août (2 777 €). Au delà des chiffres, ce qui m’a fait très plaisir, c’est d’avoir de nouvelles collaborations qui se sont concrétisées, dont certaines sur du long terme💪.

Résultat, mon portefeuille client s’est beaucoup diversifié, alors qu’en début d’année, 80% de mon CA provenait d’un seul client. Désormais, 3 clients représentent chacun 25% de CA. Le dernier quart se répartit entre 3autres clients.

Le gros point positif de ces nouvelles collaborations : un tarif plus intéressant (et plus en accord avec mes objectifs). J’ai ainsi pu passer un peu moins de temps en rédaction pour un CA équivalent et fournir moins de volume :

  • environ 45 000 mots et 53h facturées en juillet ;
  • un peu moins de 39 000 mots et 41h facturées en août.

C’est donc un été plutôt positif au niveau CA, qui me permet d’aborder mon entrée officielle dans la coopérative sereinement. En effet, mes allocations chômage ont pris fin cet été et je vais donc transformer mon contrat « test » (CAPE) en contrat d’entrepreneur salarié dès septembre. À partir de maintenant, une partie de mon CA servira à me rémunérer !

🏝 Profiter de ma famille et prendre un peu de vacances

Au fur et à mesure de l’année, je me suis rendu compte que je n’avais pas choisi de travailler en freelance pour passer mon temps à travailler ⏱. Mon objectif est de subvenir à mes besoins et à ceux de ma famille, de pouvoir me faire plaisir et de dégager du temps pour mes romans📚.

Cela dit, comme j’habite à la mer (donc un peu en vacances 😎), j’éprouvais moins le besoin de partir. J’ai donc profité de mes filles (quand elles étaient là !), de mon mari et des amis de passage. J’ai pu travailler presque normalement pendant les deux mois. Cela a arrangé certains de mes clients dont les rédacteurs habituels étaient en vacances. Finalement, on s’est décidé à prendre une semaine à la toute fin août dans le Lot, sur la route de Toulouse (on y déposera notre mangaka de fille au retour).

📚Commencer la Micropreneure Academy

Je suis super contente d’avoir commencé cette formation proposée par Maëlane Faure, une ancienne rédactrice web juridique, qui s’est tournée vers la formation de micro-entrepreneurs. Grâce aux premiers modules de sa formation, j’ai réfléchi et travaillé sur les fondations de mon activité, mon client idéal, mon offre… 👀

Je me suis même « amusée » à créer un template ClickUp pour suivre la Micropreneure Academy, que j’ai partagé avec mes camarades de formation. 😊

En croisant ces réflexions avec les résultats des ateliers challenge de la Meilleure formation du monde de rédacteur web (MFM), j’ai découvert que mon client idéal se situait dans la sphère de l’économie sociale et solidaire🤗. Je ferai un billet plus complet là-dessus en septembre, mais pour schématiser, ce sont des structures engagées dont le but premier n’est pas d’être lucratives, mais d’apporter quelque chose à la société. Et ça, c’est tout ce qui me motive depuis le début de ma carrière (je n’ai pas atterri dans la fonction publique par hasard, en fait 🤷‍♀️ !).

Bref, les exercices complets et les cours de Maëlane me permettent de réfléchir en profondeur à :

  • ce que je fais
  • pourquoi je le fais
  • comment je le fais
  • et pour qui je le fais.

Cette réflexion m’a amenée à envisager aussi une refonte de mon site 🌐. L’objectif est de scinder un peu plus les deux univers (rédaction web et romans) qui s’adressent à des publics différents. Ce sera un chantier de mon année 21-22 !

🖍 Avancer sur Roman 8

Je désespérais un peu de pouvoir remplir cet objectif cette année, mais la machine s’est mise en route, lentement. Mon objectif consistait à avoir écrit la moitié du premier jet à la fin de l’été, soit 30 000 mots. À l’heure où j’écris ce billet (26 août), j’ai 27 000 mots au compteur : on va considéré l’objectif atteint ! 🥳

Les choses se sont débloquées lorsque j’ai considéré que mes scènes ne devaient pas forcément être toutes détaillées. Il y a plein d’éléments qui me manquent, notamment au niveau histoire et vie quotidienne, et j’ai décidé d’éluder ces aspects pour y revenir plus tard. Pour le moment, je me concentre donc sur l’intrigue et les relations entre les personnages. L’avantage, c’est que ça me permet de les cerner et d’anticiper leurs interactions. Mon brouillon est donc truffé d’annotations du style « parler des ardoisières en 1930 », « voir techniques de construction en 1950 » etc.

L’inconvénient, c’est que je vais avoir un gros (gros) boulot de réécriture. Mais au moins, j’aurais la trame entière de mon roman. Et, l’un dans l’autre, je me rends compte que j’aime beaucoup cette étape de la réécriture, peut-être plus que l’écriture en elle-même.

Cet été, j’ai aussi…

Découvert un joli coin de Vendée

Cela faisait 2 ans que vous devions partir en weekend en amoureux avec mon chéri. Mais avec la construction de la maison, les confinements et autres joyeusetés, on n’avait pas pris le temps de le faire. Début août, nous avons posé notre sac pendant deux jours sur les rives du Lay, à Chantonnay, en Vendée. Piscine, sauna, apéro, balade au vert… ça fait du bien !

Fait un salon du livre

Je suis retournée avec plaisir au salon du livre de Mesquer, à une quarantaine de minutes de chez moi. Malgré le pass, les visiteurs étaient au rendez-vous, même s’ils étaient moins nombreux que les années passées.

Investi dans un nouveau PC portable

J’avais laissé le mien à ma fille cadette pour le lycée et j’avais repris le fixe en attendant. Avoir un pc portable me permet d’avoir 2 écrans, ce qui est plus confortable pour travailler. Surtout, je peux désormais travailler d’où je veux (par exemple sur la terrasse… quand il fait beau !).

Les objectifs pour septembre

En septembre, j’entame donc un nouvel exercice comptable et je passe donc officiellement sous statut d’entrepreneure-salariée. L’objectif de l’année est d’arriver à un CA brut de 40 500 €, de manière à pouvoir me dégager 1500 € de salaire net mensuel.

  • 💰 Objectif CA : 3375 €
  • 🌐 Commencer la refonte de mon site.
  • 🤸‍♀️ Faire évoluer ma ligne éditoriale sur les réseaux sociaux, afin de m’adresser à mon client idéal en rédaction web.
  • 👀 Continuer la Micropreneure Academy (gestion de l’entreprise et de la relation client, aspects juridiques et organisation).
  • ✍ Roman 8 : être à 40 000 mots fin septembre.

Voilà pour le bilan de l’été et les objectifs pour septembre. Une nouvelle page se tourne, il s’agit de ne pas lâcher les efforts ! Et vous, ça a donné quoi, cet été ? Parlons-en en commentaires !

close

Un roman à lire gratuitement, ça vous tente ?

Inscrivez-vous à l'infolettre et recevez en cadeau un ebook à télécharger gratuitement !

Je déteste le spam ! Votre adresse ne sera pas utilisée à d'autres fins.

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !