Les avis des bêta-lecteurs sur Roman 8

Ça y est, tous les bêta-lecteurs de mon équipe de choc ont rendu leurs avis sur Roman 8. C’est toujours un moment d’appréhension quand on reçoit le manuscrit annoté et le questionnaire. Mais c’est aussi un des plaisirs de l’écriture : savoir si ce qu’on a écrit atteint le but recherché ! Comme pour mes autres romans, voici une compilation des retours que j’ai eu (sans dévoiler l’intrigue !).

Globalement, les avis des bêta-lecteurs sur Roman 8 sont tous positifs : tous les bêta-lecteurs ont trouvé l’histoire intéressante et l’idée en elle-même « excellente« . Ceux qui ont déjà lu mes romans ont retrouvé une écriture toujours fluide et agréable à lire (ma « marque de fabrique » a souligné l’un de mes fidèles BL). Personne n’a eu de mal à aller au bout du roman et certains auraient même préféré qu’il soit plus long !

Les avis des bêta-lecteurs sur les personnages

Sans grande surprise, les personnages préférés sont les principaux, mais l’héroïne, Ophélie, n’apparaît pas dans les premières citées. C’est Eulalie, son arrière-grand-mère et éclusière, qui remporte les suffrages, suivie de près par Maria, la grand-mère d’Ophélie (qui arrive en troisième position).

Ces trois femmes sont les fils rouges du roman : on suit l’histoire du barrage de Guerlédan à travers le parcours d’Eulalie, Maria et Ophélie.

guerlédan roman 8 bêta-lecteurs avis
Le lac de Guerlédan asséché, le théâtre de mon 8e roman (photo personnelle).

Les personnages secondaires (comme d’habitude, j’ai envie de dire !) sont à approfondir. Je crois que c’est la première fois que je réunis autant de personnages dans un roman et, fatalement, certains sont plus effacés que d’autres. C’est normal, dans un sens, mais je dois néanmoins donner plus de place à deux ou trois, notamment Joseph, Auguste et Axel. Ce dernier est le plus difficile à cerner (pour moi aussi !). Mais j’ai déjà des pistes pour étoffer son arc narratif et ses motivations.

Les relations entre les personnages sont globalement jugées crédibles, même si elles ont été diversement appréciées. Chaque personnage est distinct des autres et a sa propre évolution. Je dois cependant retravailler certains aspects :

  • le lien entre Ophélie et sa mère, mais aussi entre Ophélie et Axel ;
  • la relation entre Christophe et Vivane, les deux enfants de Maria ;
  • la relation d’Eulalie avec son fils Joseph qui n’est pas assez développée.

L’intrigue vue par les bêta-lecteurs

L’un des bêta-lecteurs a regretté que les périodes historiques n’aient pas été plus approfondies (la vie d’Eulalie débute en 1900 et couvre presque tout le siècle). Je ne pense pas que je vais ajouter beaucoup d’éléments, car il ne s’agit pas d’un roman historique à proprement parler. Cependant, je vais essayer d’étoffer les anecdotes sur la vie quotidienne à ces différentes époques.

Sinon, l’intérêt va crescendo, l’histoire est intéressante tout au long du roman. Quelques scènes sont à revoir, car elles sont soit trop rapides, soit pas cohérentes avec le reste. Comme je m’en doutais déjà un peu, je ne suis pas très étonnée🥲!

Les deux fils conducteurs, explorant en parallèle l’histoire d’Eulalie et celle d’Ophélie, fonctionnent bien. Comme le résume l’un des bêta-lecteurs : « Tout est là, mais certains aspects mériteraient d’être approfondis et étoffés ». Ma forte capacité de synthèse a encore frappé ! 😀

Les avis des bêta-lecteurs sur le style

La lecture est facile et addictive : tous ont eu envie de connaître la suite et la fin. Le style est fluide et agréable, tous on été captivés par les personnages et leur vie. Cette évocation historique du barrage a été unanimement appréciée. Les descriptions tiennent leurs promesses, avec les sons, les odeurs, les images et les émotions.

J’aime beaucoup ton style, ta manière de décrire l’histoire et de mêler les éléments historiques et techniques à l’intrigue sans que ce soit ennuyeux et lourd. On a envie d’aller faire des recherches sur le barrage ou d’aller randonner autour du lac en prenant ton livre pour marcher dans les pas des personnages.

Véronique, bêta-lectrice.

L’alternance des chapitres qui se passent en 2015 avec ceux qui couvrent toute la période depuis 1920 fonctionne aussi bien. C’était la première fois que j’utilisais cette technique du « flashback » et je suis plutôt contente du résultat.

Les avis sur le titre envisagé pour Roman 8

Pour finir, j’avais envisagé deux titres pour ce roman :

  • L’éclusière de Guerlédan
  • L’éclusière du fond du lac.

J’avais une préférence pour le second, car il est plus mystérieux (une écluse ne se trouve normalement pas au fond d’un lac !). De plus, je n’étais pas sûre que le lieu Guerlédan soit parlant pour tout le monde.

Les bêta-lecteurs ont presque tous préféré le premier titre, avec la référence à Guerlédan. En fait, beaucoup ont trouvé que l’expression « fond du lac » avait une connotation péjorative (un peu « fond de tiroir »🥲). J’avoue que je n’y avais pas pensé, mais je suis perplexe, pour le coup.

Bref, je poursuis ma réflexion sur le titre et je solliciterai peut-être les abonnés à l’infolettre Coulisses avec des propositions supplémentaires. Si vous voulez vous inscrire, c’est là !⬇️

Je suis très contente de ces avis de bêta-lecteurs sur Roman 8. Encore une fois, je veux les remercier ici publiquement du temps qu’ils ont consacré à mon roman. Sans eux, mes romans ne seraient pas ce qu’ils sont !🥰

Je démarre les corrections éditoriales dès cette semaine et j’espère avoir terminé d’ici un mois. Comme les reprises ne sont pas très importantes, ça devrait être faisable. En parallèle, je travaille aussi sur le résumé et la couverture.

avis bêta-lecteurs roman 8
Ce billet vous a plu ?
Partagez-le sur Pinterest !

Une réponse sur « Les avis des bêta-lecteurs sur Roman 8 »

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !