Les retours des bêta-lecteurs sur Roman7

J’ai eu tous les retours de mes bêta-lecteurs sur mon Roman 7 et, encore une fois, je les remercie de leur investissement. Cette étape est primordiale dans l’élaboration d’un roman, c’est le premier regard extérieur sur l’histoire, les personnages, l’écriture. Vous voulez savoir ce qu’il en est ressorti ? Voici les grandes lignes, sans révéler l’histoire !

Globalement, l’avis est plutôt positif (ouf !). Une bêta-lectrice n’a pas vraiment accroché, mais elle m’a fait des retours très complets sur l’écriture et l’intrigue. Sinon, tous ont trouvé l’histoire intéressante, les personnages attachants et l’écriture fluide et agréable à lire. Il y a évidemment des petites choses à retravailler, mais de manière générale, tous ont eu envie de finir le roman.

Les personnages

Parmi les personnages, le préféré (à l’unanimité !) est Hadrien (et c’est doute le mien aussi !). Cela dit, tous les personnages sont tous relativement bien caractérisés et jouant leur rôle, même si je dois accentuer les descriptions physiques. Même les personnages qui apparaissent peu de temps (Laetitia, Anaïs, Thomas…) ont leur importance. Certains sont parfois à la limite du cliché (Chloé) et donc à surveiller, d’autres ont besoin d’être un peu développés.

Port de Mindin

C’est le cas de deux personnages plus « faibles » : Raphaël et Alexis. Pour le premier, je dois retravailler ses motivations pour mieux le définir. Concernant le deuxième, il faut que j’affine également son évolution tout au long du roman. Enfin, les relations entre Ariane et son frère ont besoin d’être développées aussi.

L’histoire

Globalement, l’histoire tient la route, même si la fin est encore à retravailler pour qu’elle soit moins précipitée (je le subodorais déjà, j’en ai la confirmation). Les différentes intrigues ont été bien identifiées par les bêta-lecteurs et fonctionnent à peu près bien : l’histoire d’Ariane et d’Hadrien, la relation d’Ariane avec sa famille (Raymond, Sabine et Alexis) et l’histoire d’Hadrien. En revanche, je dois penser à bien refermer toutes les portes, c’est-à-dire que toutes les questions posées au début du roman doivent avoir une réponse (et il en manque quelques unes).

Vous faite d’une histoire somme toute banale, un texte agréable à lire (…), vous démêlez finement et subtilement les fils de votre histoire petit à petit, ce qui maintient l’attention et l’intérêt du lecteur, grâce à des rebondissements souvent inattendus.

Jean-Claude, bêta-lecteur (avis assez révélateur du sentiment général).

L’écriture

La plupart des bêta-lecteurs ont qualifié le style de fluide et addictif. Certains ont trouvé que l’écriture manquait d’émotion et de profondeur, mais ce n’est pas la majorité. Concernant les descriptions, elles sont jugées plutôt immersives, pas trop présentes, mais pas superflues non plus, même si certains ont regretté qu’elles ne soient pas forcément parlantes pour quelqu’un qui n’est pas du coin. Là, j’assume : je m’adresse aussi à un lectorat local et j’ai envie qu’ils retrouvent des noms de lieux peut-être connus.

serpent d'océan pont saint-Nazaire roman lynda Guillemaud
Le Serpent d’Océan avale le pont de Saint-Nazaire, deux lieux emblématiques du roman.

Côté technique, beaucoup de répétitions et un manque de variété dans les verbes d’incises (ce sont les « dit-il » dans les dialogues). C’est mon défaut : si je m’écoutais, j’en mettrais à toutes les répliques, alors qu’il faut en user avec parcimonie. Mon autre défaut est aussi ressorti : la conjugaison. 😅

La couverture et le titre

J’avais soumis à mes bêta-lecteurs le projet de couverture et de titre, en leur demandant de le regarder après avoir lu le roman. Les avis sont assez unanimes sur le fait que… ça ne colle pas ! 😁

Le visuel faisait penser à une romance alors que l’histoire d’amour n’est pas le thème central et le titre est jugé au mieux « neutre » et au pire « très loin du contenu ». Bref, je vais devoir revoir ma copie à ce niveau-là !

Conclusion

C’est la troisième fois que je procède à une bêta-lecture sur mes romans (vous pouvez voir ici les retours sur Le Sang des Lumières). À chaque fois, je me félicite de le faire. C’est dur, surtout quand ton manuscrit revient avec trente commentaires par page, mais nécessaire pour faire les réajustements adéquats.

Cela dit, il faut aussi garder sa liberté d’auteur : j’ai longuement échangé avec la bêta-lectrice qui n’a pas accroché, afin d’en savoir plus. J’ai retenu certaines de ses remarques, pas toutes, car je ne m’y retrouvais pas. Mais ça m’a permis aussi d’affiner mon projet avec ce roman. J’ai par exemple « découvert » que ce n’était pas une romance au sens actuel du terme, car l’histoire d’amour n’est pas l’intrigue principale (même si elle est importante).

J’ai déjà commencé à réfléchir aux modifications à faire et j’ai programmé mes sessions de réécriture en novembre. Et il se pourrait bien que je vous sollicite bientôt pour m’aider à trouver un titre pour ce roman😏 !

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !