Ça y est, votre manuscrit est fin prêt, relu, corrigé, formaté. Ou vous êtes en contact avec un éditeur pour un projet de roman. On vous demande alors une note d’intention… Différente du synopsis, la note d’intention s’apparente à un argumentaire et elle doit être soignée. Je vous donne quelques pistes pour écrire la vôtre.

Une note d’intention, qu’est-ce que c’est ?

Certains éditeurs demandent la note d’intention, avec le manuscrit complet et un synopsis. Cela arrive aussi lorsque vous êtes en contact avec un éditeur et que vous souhaitez lui soumettre un nouveau projet qui n’est pas encore écrit. L’objectif est clair : il faut vendre votre projet de roman.

Le principe de la note d’intention est emprunté au monde du spectacle vivant et surtout du cinéma. Il s’agit d’un document qui présente votre projet et vos intentions (d’où son nom). Vous allez dire par exemple que vous souhaitez aborder tel sujet, évoquer telle problématique, mettre en scène tel type de personnages. En résumé, vous allez dire pourquoi vous voulez écrire ce roman-là et pas un autre.

close up notebook keyboard note d'intention roman
La note d’intention doit évoquer le « pourquoi » de votre roman. (Photo Kaboompics.com / Pexels.com)

Et c’est toute la difficulté, surtout lorsque vous n’avez pas encore écrit une seule ligne de votre roman. L’écriture de cette note va demander un certain recul sur votre projet, mais il va vous demander aussi de vous mettre à nu en tant qu’auteur : l’éditeur doit sentir votre envie et vos motivations. C’est le document le plus personnel de votre projet d’écriture.

Même si ce n’est pas un exercice facile, écrire une note d’intention est bénéfique et on peut l’écrire aussi juste pour soi-même. Lorsque le roman est écrit et publié, on vous demandera sans doute pourquoi vous avez écrit ce roman. Avoir travaillé dessus vous permettra de répondre plus facilement à cette question.

Comment écrire une note d’intention ?

D’abord, elle doit être courte : une ou deux pages, pas plus. Vous ne racontez pas votre roman par le menu, ce n’est pas un synopsis. Vous pouvez résumer en quelques phrases l’intrigue principale, mais pas plus. Dans celle que j’ai rédigée pour Roman 7, je n’ai même pas parlé de l’intrigue en elle-même puisqu’elle était accompagnée du synopsis complet.

En revanche, la note doit clairement exposer de quoi vous allez parler. Qui sont les personnages, quel est le lieu (s’il a une importance), où se trouve le nœud de l’intrigue ? Quel message vous voulez faire passer ? Vous pouvez aborder aussi le pourquoi du roman. Pourquoi vous avez choisi ce thème, ces personnages, cette intrigue ? Comment vous est venue l’idée d’écrire là-dessus ?

Vous pouvez aussi parler de vos influences ou de vos inspirations. Si votre projet s’inscrit dans une mouvance ou un thème « à la mode », précisez-le, car cela veut dire que votre livre a un potentiel commercial (et c’est important pour un éditeur !).

Le Serpent d’Océan : ma première inspiration pour Roman 7, c’était d’écrire une histoire dans laquelle cette sculpture aurait un rôle… ça aurait pu donner un roman fantastique, mais pas du tout !

Contrairement au synopsis qui doit être sobre, technique et sans effet de style, la note d’intention doit aussi révéler votre plume. L’objectif est de séduire l’éditeur et de lui donner envie d’aller lire votre manuscrit (ou de vous donner le feu vert pour l’écrire). Il faut donc lui donner un avant-goût de votre manière d’écrire.

Jusqu’à présent, je n’ai écrit qu’une seule note d’intention, pour Roman 7. J’en ai réutilisé quelques éléments pour vous parler du roman, dans ce billet. Cela montre bien que faire ce travail est aussi utile pour soi-même ! Accompagnée d’un synopsis, je l’ai présentée à un éditeur potentiel rencontré grâce à Andrea, mon agent. L’éditeur n’a pas retenu mon projet, mais j’ai lancé l’écriture quand même. Il paraîtra en auto-publication et séduira alors peut-être un autre éditeur, qui sait ?

J’espère que ce petit article vous aura permis de cerner un peu mieux l’esprit de ce document. Il est vrai qu’il est plus facilement demandé aux scénaristes, mais les éditeurs en réclament parfois. Mieux vaut donc être prêt ! Et vous, vous avez déjà rédigé une note d’intention ? Si vous avez des questions, on en parle en commentaires !

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !

Abonnez-vous à mon infolettre !

Vous voulez ne rien manquer de mon actualité ?

Avoir des extraits gratuits ?

Savoir avant tout le monde les dates de publication de mes prochains romans ?

Bref, faire partie de ma communauté de fans ?

Entrez votre adresse de courrier électronique ici !

Holler Box