Parution, bêta-lecture, freelance : mon programme de rentrée

C’est la rentrée, même si celle-ci est effective pour les écoliers depuis une bonne dizaine de jours. Pour ma part, je ne suis pas vraiment dans l’état d’esprit de la rentrée cette année, n’ayant pas eu de vraies vacances. Néanmoins, le mois de septembre est l’occasion de faire un point sur les projets en cours et de se remettre sur les rails.

Roman 6 disponible le 1er novembre

Roman 6, ma romance médiévale qui se déroule en Bretagne va paraître aux éditions Harlequin le 1er novembre, dans le cadre de leur nouvelle collection de romances historiques françaises Aliénor. Les abonnés de mon infolettre ont eu le privilège de découvrir en avant-première la couverture et le titre de ce livre fin août. Si vous avez raté cette annonce, je vous donne rendez-vous dès la semaine prochaine sur mon compte Instagram et ma page Facebook, car je dévoilerai petit à petit la couverture !

BAT roman Harlequin Aliénor
Grand moment : j’ai signé le BAT (bon à tirer) le 30 juillet dernier.

Inutile de vous dire que j’ai super hâte de vous confier l’histoire de Pénélope et d’Armel qui se déroule en Bretagne à la moitié du XIVe siècle ! Vous y découvrirez un pan de l’histoire de la Bretagne peu connu, la guerre de succession qui a déchiré le duché entre 1341 et 1365, mais aussi des lieux emblématiques comme le château de Suscinio, la ville fortifiée de Guérande ou la petite ville de Châteaugiron et son donjon majestueux.

Des lieux que je connais bien pour les avoir fréquentés plus ou moins longtemps. J’ai par exemple eu le privilège de travailler dans le château-fort de Châteaugiron pendant une bonne dizaine d’années, puisqu’il abrite les bureaux de la mairie.

Roman 7 va partir en bêta-lecture

Une romance contemporaine

Dans l’infolettre de fin août, je proposais également à mes abonnés de candidater pour être béta-lecteur de mon roman 7. Il s’agit toujours d’une romance, mais contemporaine cette fois, qui se déroule dans la région où je vis depuis un peu moins d’un an maintenant, celle de Saint-Nazaire et de Pornic.

Ce roman évoque l’histoire d’Ariane, une ingénieure en construction navale, qui revient chez ses parents après quinze ans à l’étranger. La première personne qu’elle va rencontrer est Hadrien, un éleveur de coquillages, qu’elle empêche de sauter du pont de Saint-Nazaire. Elle va essayer de reconstruire sa vie, entre un job prenant aux Chantiers de l’Atlantique sous les ordres d’un séduisant directeur, un père chef d’entreprise qui rêve de lui léguer sa société et un petit frère qui n’apprécie pas vraiment le retour de la fille prodigue.

chemin mer vélos

Voulez-vous être bêta-lecteur ?

Si vous avez envie de rejoindre mon équipe de bêta-lecteurs pour ce roman, il est encore temps ! Attention, je demande un minimum d’investissement (pas financier hein !) : être bêta-lecteur, ce n’est pas une occasion de lire gratuitement un roman et il ne s’agit pas d’une lecture d’agrément. J’attends un vrai retour de votre part, notamment à travers un questionnaire que je vais élaborer pour guider votre lecture. Il faudra donc signaler les défauts, mais aussi ce qui fonctionne bien (c’est bon pour le moral !) et surtout, il faudra argumenter. Par exemple, si vous n’avez pas aimé tel chapitre, essayez de savoir pourquoi : trop long, trop descriptif, ennuyeux, confus…

Par ailleurs, si vous vous engagez comme bêta-lecteur, il faudra pouvoir me faire un retour impérativement pour le 31 octobre, de manière à ce que je puisse compiler les corrections en novembre et faire les modifications en décembre. Vous aurez donc à peu près six semaines pour lire le roman, sachant qu’il fait un peu moins de 300 pages (60 000 mots).

Mes bêta-lecteurs recevront mon roman en numérique à sa parution, en plus de ma reconnaissance 🙂 . Ça vous intéresse ? Je boucle les inscriptions demain, alors je vous invite à me contacter par le biais du formulaire en m’indiquant si vous avez déjà fait cet exercice.

Retour sur un été bien rempli

Mon deuxième CDD se termine

Comme je le disais en introduction, cet été je n’ai pas pris de vacances. J’ai en effet rempilé pour un CDD en communication interne dans les services de la ville et agglomération de Saint-Nazaire depuis mi-juin. Je termine début octobre et je peux déjà dire que cette expérience a été très enrichissante professionnellement. Je n’avais encore jamais travaillé en communication interne et j’ai découvert la différence de traitement d’une information lorsqu’on s’adresse à des salariés. Même si je le savais, ça restait de la théorie et l’expérimenter grandeur nature a été très intéressant.

L’autre leçon que je tire de cette expérience, c’est qu’elle confirme mon envie de travailler désormais autrement, c’est à dire en freelance et depuis chez moi. Après une bonne quinzaine d’années en mairie, je savais que j’avais fait le tour de mon poste et j’avais envie de changer, mais je ne savais pas si j’avais seulement envie de changer d’environnement ou si c’était vraiment le métier que je voulais quitter. Ce poste, dans une grande structure (plus de 2000 agents) et dans une ambiance très agréable a confirmé mon intuition : c’est bien le métier que je veux laisser de côté et pas seulement un contexte. J’ai hâte de me consacrer entièrement à l’écriture dès la mi-octobre, que ce soit des romans ou la rédaction d’articles pour le web.

Habiter en vacances

Pour finir, ne pas avoir pris de vacances cet été ne m’a absolument pas manqué. En réalité, et tant pis si je vous fait bisquer, mais j’ai l’impression d’être en vacances tous les jours. J’avais croisé cette jolie expression une fois, dans la bouche d’une petite fille qui disait à un résident du lieu où ses parents venaient camper : « Tu habites en vacances, en fait ». Je l’ai fait mienne, car c’est exactement ce que je ressens, jour après jour, y compris en rentrant chez moi après le travail. J’habite en vacances et je ne suis pas prête de me lasser de ce bonheur quotidien.

paysage sunset pêcherie
Il y a pire comme paysage quand on rentre du boulot !

Voilà pour ce bilan de l’été, prélude à une rentrée qui va débuter pour moi mi-octobre, au moment où je vais démarrer pour de bon mon activité en freelance. D’ici là, je vous donne rendez-vous dès la semaine prochaine pour découvrir la couverture de Roman 6 et très vite sur le blog pour suivre l’évolution de Roman 7. Il se pourrait bien aussi que je vous parle rapidement de Roman 8…!

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !