Formation Rédaction Web ou La meilleure formation du monde : quelle est la meilleure formation en rédaction web ?

Le métier de rédacteur web vous attire ou vous intéresse, mais vous aimeriez vous former ? Comment s’y retrouver face à la multitude de formations proposées sur le web ? À ce jour, j’ai suivi deux formations : celle de Lucie Rondelet (Formation Rédaction Web – FRW) en 2019 puis celle de David Gos (La Meilleure Formation du Monde – MFM) en 2020. Pourquoi les ai-je choisies ? Que m’ont-elles apporté ? Je partage mon expérience dans ce billet.

close up notebook keyboard
Photo by Kaboompics .com on Pexels.com

Avant de me lancer dans la rédaction web, en 2018, j’ai écumé pas mal de sites internet pour glaner des infos sur ce métier que je ne connaissais pas du tout. Rapidement, j’ai compris qu’il ne suffisait pas d’aimer écrire pour être un bon rédacteur web. Une formation allait me permettre :

  • D’apprendre les éléments de base : Même si c’est en forgeant qu’on devient forgeron, il me paraissait nécessaire d’acquérir les techniques de base. Si les termes de SEO, ranking, mot-clé ou balise ne font pas partie de votre vocabulaire courant, la formation est nécessaire. Il s’agit non seulement de les comprendre, mais aussi de savoir les utiliser et à bon escient. Dans ces formations, on apprend notamment que l’écriture d’un article en rédaction web obéit à des critères bien particuliers et qu’on écrit pas comme on écrirait dans un journal ou un roman ! On apprend aussi à cerner la demande du client, au-delà de sa commande en soi (parce que le rédacteur web doit faire aussi un peu de pédagogie…).
  • De me créer un réseau : Comme beaucoup de rédacteurs web, je fais aujourd’hui ce métier à la suite d’une reconversion. Quand on débute, on ne connait donc pas grand monde qui exerce la même profession, surtout si l’on arrive d’une sphère professionnelle très éloignée des métiers du web. Faire une formation permet de créer ce réseau et de côtoyer des personnes qui font la même chose que vous. La communauté des élèves est en général très bienveillante et – surprise ! – il est relativement courant de se recommander entre collègues à des clients lorsqu’on est soi-même débordé par les missions (c’est ainsi que j’ai trouvé mon premier client).
  • De me rassurer et d’acquérir des réflexes d’entrepreneuse : Pour ceux qui l’ignorent encore, je débarque d’une carrière assidue dans la fonction publique et le monde de l’entrepreneuriat m’est complètement inconnu. J’imaginais mal me lancer, la fleur au fusil, sans bagages, sans accompagnement, sans bases. J’avais besoin de pouvoir dire que j’avais suivi une formation, j’avais besoin de savoir mon « niveau » pour étouffer ce syndrome de l’imposteur qui nous poursuit tous.

Mon avis sur Formation Rédaction Web de Lucie Rondelet

J’ai découvert le blog de Lucie Rondelet (Formation Rédaction Web) en 2018, lorsqu’elle a lancé sa première formation. C’est d’ailleurs grâce à ce site que j’ai découvert la rédaction web tout court. J’ai hésité un petit moment avant de prendre sa formation : comme c’était les débuts, je n’avais aucune assurance qu’elle était efficace et pertinente. Finalement, après avoir eu des retours plutôt positifs des premiers élèves, j’ai intégré la 3è promotion Origami en mars 2019 et j’ai terminé en octobre 2019. J’ai obtenu mon attestation de fin de formation avec la note maximale de 5 plumes en 2020.

Je précise que j’ai suivi la formation Origami, la plus complète (mais aussi la plus chère), accessible à un nombre limité d’élèves par promotion (2 par an environ). La formation Liberté peut être démarrée à n’importe quel moment et propose le même contenu, mais avec un accompagnement moindre (sauf à souscrire des packs supplémentaires).

Les points forts de Formation Rédaction Web

  • Une formation très technique, progressive, qui aborde tous les aspects de la rédaction web depuis la recherche des mots-clés jusqu’au balisage du texte. C’est même presque terre-à-terre et pratico-pratique si on connait déjà, mais indispensable quand on débute.
  • Des exercices à faire à chaque module qui permettent de connaître son niveau et de garder la motivation. En Origami, tous les exercices sont relus et commentés par l’équipe de Lucie. Au milieu et en fin de formation, deux « gros » exercices font l’objet d’une correction vidéo. En Liberté, il faut souscrire le pack Accompagnement pour en bénéficier.
  • Les coachings collectifs avec tous les élèves et Lucie, en visio, avec la possibilité de poser des questions, d’approfondir un sujet, de se motiver. En Origami, on a également 2 h de coaching individuel en visio avec Lucie ou une personne de l’équipe FRW.
  • La création d’un portfolio qui fait partie de l’évaluation finale. On doit en effet envoyer un certain nombres d’URL d’articles que l’on a rédigé pour des vrais clients : cela force donc à démarrer son démarchage dès le milieu de la formation et à se frotter à la réalité du terrain. C’est hyper formateur et… ça oblige à se remuer le popotin 😏.
  • La mise en relation avec des clients. C’est le gros point fort de la formation et c’est ce qui a penché dans la balance à l’époque. Cet argument peut paraître étrange, mais si Lucie a créé sa formation, c’est d’abord pour pouvoir répondre aux demandes de clients qui la sollicitaient. J’ai pu constater que ce n’était pas du flan, car trois de mes clients actuels proviennent d’une mise en relation par l’équipe de FRW. Donc ça marche !
Formation rédaction web Lucie Rondelet

Les inconvénients de la FRW de Lucie

  • Son prix. Il est néanmoins possible de payer en plusieurs fois. La formation n’est pour l’instant pas éligible au CPF (mais une demande a ce serait pour 2021).
  • Son côté « scolaire », avec des exercices à faire, des devoirs à rendre, des corrections… Cela ne m’a pas dérangée, car j’avais besoin de cet encadrement pour avancer. Mais le fait de devoir rendre des devoirs pour avoir sa note finale peut être rédhibitoire pour ceux qui aiment la liberté.
  • La formation est assez orientée audit SEO. Avoir des bases dans ce domaine est indispensable pour pouvoir rédiger efficacement, mais j’ai eu souvent l’impression que l’audit SEO était la panacée du métier de rédacteur web. On voit bien que c’est le dada de Lucie. Pour ma part, je considère qu’il s’agit d’un métier différent (mais on peut en débattre ! ).
  • Il n’y a qu’un seul intervenant ou presque dans tous les modules et c’est Lucie elle-même. Il faut donc avoir un bon feeling avec sa personnalité. Personnellement, j’ai apprécié son dynamisme, son enthousiasme, sa façon d’aborder les choses, mais si on n’accroche pas, ça peut être compliqué 😅 !
  • Certains élèves ont pu souligner aussi le manque de disponibilité de Lucie. C’était vrai au début, car elle était seule à mener la boutique. Aujourd’hui, elle est entourée d’une petite équipe très efficace (j’ai toujours accès aux cours et je vois la différence).

Pour conclure, la formation proposée par Lucie Rondelet est selon moi une excellente formation pour démarrer et avoir les bases. Elle m’a permis d’avoir mes premiers clients et de ce côté-là, je n’ai absolument pas été déçue.

👉 Vous pouvez vous inscrire ici à la Formation Rédaction Web de Lucie Rondelet (lien non affilié).

Mon avis sur La Meilleure Formation du Monde de David gos

*Les liens signalés par une astérisque sont affiliés, c’est-à-dire que si vous vous inscrivez à la formation par ce biais, j’aurais une petite commission. Cela ne m’empêche pas de vous donner mon avis honnête et objectif sur les deux formations.

Avec son titre ronflant, mais assumé, la Meilleure Formation du Monde (MFM) a décidé de ne pas faire les choses à moitié. Créée en 2020, elle a démarré sous forme d’une souscription en crowdfunding : les premiers élèves (dont j’ai fait partie) étaient aussi des bêta-testeurs, des consultants, des cocréateurs de cette formation. Sa promesse : faire progresser le rédacteur web* d’un profil exécutant à celui de communicant. J’ai donc démarré la formation sous son format bêta et je suis en train de passer le certificat final.

Précisons que j’ai suivi cette formation alors que j’avais déjà suivi et terminé celle de Lucie : j’avais donc déjà les bases et même une certaine expérience puisque j’avais déjà trois clients réguliers avec qui je travaillais. Alors, pourquoi avoir voulu suivre cette autre formation ? Déjà pour le simple fait de soutenir ce projet un peu fou et de participer à la création d’une formation, de l’intérieur. Mais aussi pour passer le « niveau au-dessus » et évoluer dans ma pratique.

Les points forts de la Meilleure formation du monde

  • David Gos (#nonjenesuispasunegroupie) 😏. J’avais déjà suivi sa mini-formation sur le métier de rédacteur web (qui a depuis été intégrée à la MFM) et j’avais accroché à sa manière de présenter les choses. J’ai donc apprécié le ton de ses vidéos, son énergie, sa capacité à motiver, à (nous) questionner, à nous mettre dans le mindset du rédacteur web.
  • L’accent sur la philosophie plus que sur la technique. Le gros point fort de la MFM est d’explorer la culture et la philosophie du métier, de lui donner du sens. Les bases étaient de la redite pour moi, mais elles étaient replacées dans une logique plus globale. J’ai compris l’écosystème de la rédaction web et non pas le seul métier stricto sensu.
  • La présence de plusieurs intervenants spécialistes dans leur domaine : storytelling, référenceur SEO, digital nomad, copywriter… Cette multiplicité de points de vue donne une formation très complète* à la fois dans le contenu et dans la mise en perspective. Chaque intervenant partage son expérience et ses connaissances, à nous de faire le tri et de bâtir notre propre savoir.
  • L‘évolution constante des contenus. En y revenant pour le certificat, j’ai remarqué qu’il y avait de nouvelles pages. Les intervenants ajoutent des livres blancs, des vidéos complémentaires, des interviews d’anciens élèves.
  • Des ateliers concrets (comme celui du marketing qui est précisément à l’origine de cet article !) durant lesquels on échange avec d’autres élèves et avec David autour d’une mise en situation en temps réel.
  • Un tarif très abordable pour une somme de connaissances plutôt importante. Sauf erreur de ma part, la MFM n’est pas encore éligible au CPF et on peut aussi payer en plusieurs fois (jusqu’à 12 fois).

Les inconvénients de la MFM

  • David Gos #jevousaiditquejenesuispasunegroupie. Il faut avoir un bon feeling avec la personnalité du créateur de la formation. C’est comme pour Lucie, on accroche ou pas. L’avantage dans la MFM, c’est qu’il y a d’autres intervenants.
  • L’absence d’exercices à faire à chaque module. Pour quelqu’un qui débute, ça peut faire perdre la motivation en cours de route, car ça parait long. En revanche il y a un challenge à la fin pour décrocher le certificat final. La MFM a aussi un système de pièces d’or pour débloquer certains contenus (personnellement je n’aime pas trop ce genre de gamification, mais chacun son truc !).
  • Son côté freestyle. On est plus dans une sorte de séminaire ou de masterclass* qu’un cursus au sens propre. Ceux qui attendent une formation un peu scolaire et accompagnée seront sans doute perdus, pas forcément déçus, mais désarçonnés.
  • Une approche plus orientée vers le pourquoi que vers le comment. Cette formation insiste beaucoup sur le mindset* et la philosophie du métier, un peu moins sur la technique. Je pense que si j’avais débuté par cette formation, j’aurais eu des lacunes techniquement parlant, un manque de pratique. Certains ont pu d’ailleurs reprocher à la MFM d’être très bavarde et pas assez concrète.

La Meilleure formation du monde est très complète. Elle aborde toutes les facettes du métier de rédacteur web et le replace dans son écosystème. Je me suis rendu compte que je savais sans doute rédiger, mais que je ne savais pas encore pourquoi / pour quoi je rédigeais. Grâce à la MFM, tout s’explique, tout rentre dans les cases, tout a un sens.

👉 Inscrivez-vous ici à la Meilleure formation du monde* de David Gos.

Mon verdict : quelle est la meilleure ?

Si vous êtes là en trainde lire ce billet, c’est que vous hésitez entre la Formation rédaction web de Lucie Rondelet et la Meilleure formation du monde de David Gos. Vous voulez savoir laquelle des deux j’ai préféré ?

Aucune. #allezaurevoir 😁

Sérieusement, j’ai apprécié les deux, parce qu’elles m’ont apporté des choses différentes : plutôt de la technique et de l’assurance pour celle de Lucie, plutôt du sens pour celle de David. Dans les deux cas, la communauté des élèves est très développée, avec des échanges très enrichissants. J’ai parfois autant appris en discutant avec les autres élèves qu’en suivant les cours.

Chacune a ses avantages et ses inconvénients et elles ont chacune leur public.

La Formation Rédaction Web de Lucie Rondelet est pour vous si vous êtes complètement débutant ou presque et si vous voulez apprendre le B.A. BA technique de la rédaction. Si vous avez besoin d’avoir des exercices à faire pour progresser, d’une évaluation finale pour vous légitimer auprès de vos clients et d’un accompagnement, la formation de Lucie répondra à votre exigence.

La Meilleure formation du monde de David Gos* s’adresse plutôt à un rédacteur web qui a une petite expérience, qui a surtout travaillé sur les plateformes jusqu’à présent ou qui exerce en complément d’une autre activité. Si vous n’êtes pas allergique au freestyle et aux réflexions métaphysiques, elle vous permettra d’aller plus loin, afin de passer du simple exécutant au rédacteur web communicant.

Vous pouvez aussi tout à fait faire comme moi et suivre les deux formations sans perdre ni votre temps ni votre argent. J’ai beaucoup appris avec Lucie, elle m’a permis de plonger dans le bain de la rédaction web et d’apprendre à nager. Avec David, j’approfondis et je m’entraîne pour le 100m nage libre… 😉 Mais rien de vous empêche non plus de commencer par la MFM et d’embrayer sur la FRW ensuite, pour approfondir les aspects techniques. Bref, vous l’aurez compris, chaque formation apporte sa pierre à l’édifice : à la fin, c’est vous qui construisez votre propre profil de rédacteur web. À vous de jouer !

N’hésitez pas à partager vos impressions en commentaires, je pourrais abonder ce billet avec vos témoignages ! 😁

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !