Ma journée type de rédactrice web freelance et de romancière

J’ai déjà évoqué ma journée type dans un billet, mais il date de… 2018 et la situation a évidemment radicalement changé depuis ! Voilà quelques mois que je travaille chez moi en tant que freelance et je ne regrette pas du tout. Je tâtonne encore pour trouver une organisation qui soit satisfaisante. Aujourd’hui, j’avais envie de vous décrire à quoi ressemble ma journée type.

Spoiler : non, je ne passe pas ma journée en pyjama et je ne travaille pas dans mon lit ! Vous êtes déçus ? 🤣

🎯 Le matin : focus clients

Je ne suis pas du matin, mais j’ai découvert que j’étais plutôt productive et concentrée en début de journée. J’essaie donc de consacrer ce temps à mes clients.

8h > réveil ⏰

Du lundi au vendredi, mon réveil est programmé sur 7h45, mais je ne me lève jamais aussitôt 🥱. Souvent, c’est l’ouverture automatique des volets qui me re-réveille (merci la domotique !). Je peux aussi compter sur… le chat qui veut jouer ou avoir sa dose de câlins du matin 😽! Le week-end, j’essaie d’être totalement off donc je me lève quand j’en ai marre d’être au lit.

En général, la maison est déjà vide (ma fille cadette et mon mari partent vers 6h45). Je m’habille (je vous ai dit que je ne travaillais pas en pyjama !) et je file dans la salle de bains faire ma toilette et me maquiller💄. J’ai remarqué que j’étais plus efficace lorsque je me préparais un minimum le matin. Il paraît d’ailleurs que ce rituel est pas mal pour donner un signal au cerveau : aujourd’hui, on bosse. J’essaie d’être dans mon bureau à 8h30 (ça va, le trajet est rapide🚶‍♀️).

8h30-9h > café, mails et réseaux sociaux ☕

Je monte à l’étage, dans mon super bureau avec vue sur la mer 🌊 (je sais, vous en avez marre que je vous le dise 😁). Le temps que l’ordinateur s’allume, je profite de la vue le temps en buvant mon café.

Après avoir consulté mes mails pro et perso, je réponds à ceux qui ne prennent pas trop de temps. Je vérifie aussi mon bullet journal pour les tâches du jour côté perso. Comme toute ma vie pro est compilée sur ClickUp, j’utilise beaucoup moins mon bujo qu’avant. Je l’ai malgré tout conservé, car il me sert aussi d’aide-mémoire sur ce qui se passe dans la famille.📰

En général, je vais faire un petit tour aussi sur Discord et Slack pour saluer/discuter avec d’autres freelances👋. Puis j’ouvre ClickUp pour organiser ma journée. Ma première action est de poster mon message du jour sur mes réseaux sociaux (Instagram et Facebook ou LinkedIn). Je n’ai qu’à faire un copier-coller, puisque tout est préparé dans ClickUp👍.

9h-12h > rédaction clients ✍

Après avoir tâtonné un peu, j’ai décidé de réserver les cinq matinées de la semaine à mes clients . Je programme donc toutes mes commandes sur le matin. Je fais mes recherches, je rédige mes articles, je fais des corrections si j’ai eu des retours… En général, j’arrive à faire 2 à 3 articles par matinée, en fonction de la longueur et du thème. Pour organiser mes commandes et être sûre de ne rien oublier, j’ai un process plutôt efficace basé sur devinez quoi… ClickUp, bien entendu !

Ma liste des tâches en cours, par ordre chronologique. Si je n’ai presque plus rien aujourd’hui au moment où j’écris ce billet, c’est parce que les tâches disparaissent de cette vue une fois qu’elles sont terminées, pas parce que j’ai rien foutu 😁.

Dès que j’accepte une commande, je créé une tâche dans la liste adéquate. Pour chaque tâche, je renseigne :

  • le sujet ;
  • le nombre de mots ;
  • le tarif (la même tâche va me servir à la facturation ensuite) ;
  • le nom du client ;
  • le mois et l’année concernés (ça me permet de faire des tris ensuite) ;
  • la date de livraison demandée ;
  • et enfin la date à laquelle je programme la rédaction.
Une nouvelle commande dans ClickUp.

Comme ça, chacune de mes commandes apparait automatiquement dans mon planning. Je n’ai plus qu’à les répartir dans mon calendrier en fonction des dates de livraison. J’ai ainsi une vision directe de ce que j’ai à faire dans la journée. Je sais très facilement si je peux accepter de nouvelles commandes et je peux réajuster si besoin mon planning. Si ça vous intéresse, je peux faire un billet plus complet sur la façon dont je traite mes commandes avec ClickUp.

12h-13h30 > pause déjeuner 🍽

Oui, j’ai une longue pause déjeuner, car mon mari rentre le midi à la maison. L’avantage, c’est que ça me fait une coupure (sinon je pense que je ne déjeunerais pas ou ce serait du grignotage devant l’ordinateur)🥣. Je descends donc vers midi pour préparer le repas et on déjeune à deux. Les enfants sont l’une à Toulouse pour ses études, l’autre au lycée. C’est très appréciable, d’ailleurs, de retrouver ces petits moments en couple 🥰.

L’après-midi : romans, business et sport

L’après-midi, je suis moins productive, mais plus créative. Je la réserve donc à des activités plus tranquilles liées à l’écriture de mes romans ou au travail sur mon business. C’est là aussi que je fais du sport.

14h > marche🥾ou corrections clients 🖍

L’inconvénient de travailler à la maison, c’est qu’on ne bouge plus beaucoup. Je me surprends même à aller aux toilettes au rez-de-chaussée alors qu’il y en a à l’étage, histoire de faire quelques pas de plus ! Je profite donc que ma maman soit une grande marcheuse🥰 pour aller randonner avec elle deux ou trois fois par semaine, en début d’après-midi, lorsque le temps le permet. En plus, au bord de la mer, il y a de quoi faire ! On choisit un circuit de 7-8 km qu’on parcourt en 1h30 environ💪.

Les autres jours, je me consacre aux corrections pour les clients s’il y a des retours. Sinon, je prends de l’avance sur mes commandes🗓. C’est un peu mon moment « soupape » dans la journée, qui me permet aussi de rattraper du temps perdu par ailleurs.

16h > travail sur mes romans ou mon business 📚

Là aussi, j’ai réparti mes activités dans la semaine. Deux fois par semaine, je travaille sur mon business (et donc pour moi, pas pour mes clients).

Le mardi est en général consacré à :

  • 🤑l’administratif et la gestion (facturation, déclarations diverses) ;
  • 🤝l’alimentation de mon portfolio et la prospection de nouveaux clients ;
  • 🤔le développement de mon activité et la réflexion sur mon offre, mes projets, etc.

Le jeudi, c’est production de contenus :

  • 💻je rédige mon billet de blog ;
  • 👍je programme tous les posts de la semaine suivante sur mes réseaux sociaux ;
  • 📆une fois par mois, je prépare le calendrier éditorial du mois suivant pour le blog et les réseaux.

Le lundi, le mercredi et le vendredi sont consacrés à mes romans 📚. Il s’agit soit d’écriture pure, soit de correction, soit de documentation, soit de promotion (comme en ce moment). Et je dois avouer que c’est le créneau sur lequel j’ai eu le plus de mal à me mettre au travail. Pas parce que je n’ai pas le temps ni parce que je ne suis pas motivée. C’est juste que, dans ma tête, ce n’est pas « du travail ». J’ai donc un peu de mal à me débarrasser d’un sentiment de culpabilité quand je me mets sur mes romans. Mais ça commence à s’estomper : je ne lâche rien 💪 !

Flexibilité et souplesse

Grosso modo, mon emploi du temps donne actuellement à peu près ceci :

Certaines personnes se sont étonnées que je m’astreigne ainsi à baliser des moments particuliers pour travailler. Mais ne pas prévoir de créneaux serait le meilleur moyen de ne jamais s’y mettre ! On ne quitte pas 20 ans de salariat avec un emploi du temps bien ficelé sans avoir besoin d’un minimum de cadre. Nathalie Bagadey, elle aussi autrice, en parle très bien dans son article. Et puis, d’un autre côté, je prévois mes séances d’écriture comme des séances de sport. On n’est pas forcément toujours motivé, mais une fois que c’est parti, c’est parti ! 🏁

🎭 Évidemment, toute cette organisation dépend aussi du volume des commandes de mes clients. Si j’ai besoin de plus de temps, je décale ou j’annule des activités de l’après-midi pour pouvoir y répondre. Le premier avantage du freelancing, c’est quand même de s’organiser comme on veut ! Dans tous les cas, j’essaie d’arrêter à 18h30 le soir lorsque mon mari rentre avec ma fille. Je ne travaille pas non plus le week-end, sauf si j’en ai envie (genre météo pourrie ⛈!). Ces derniers temps, j’ai même réussi l’exploit de ne pas du tout allumer mon ordinateur le dimanche.

Voilà, vous savez tout de ma journée type. Pour l’instant, cela me convient bien et me permet de répondre à toutes les demandes de mes clients. Je peux aussi garder du temps pour mes romans. Mais mon activité est encore en démarrage, il y aura sans doute des ajustements nécessaires par la suite ! Et vous, comment vous organisez-vous ?

close

Un roman à lire gratuitement, ça vous tente ?

Inscrivez-vous à l'infolettre et recevez en cadeau un ebook à télécharger gratuitement !

Je déteste le spam ! Votre adresse ne sera pas utilisée à d'autres fins.

3 réponses sur « Ma journée type de rédactrice web freelance et de romancière »

Wow, c’est super intéressant, de voir ta façon de faire ! Grooso modo, on a la même répartition, sauf que moi, j’ai mis l’écriture le matin. 😉
Et je ne connaissais pas ClickUp, ça a l’air sympa. 😊
Bonne continuation à toi !
(Ah, et merci d’avoir mentionné mon article !)

Oui, c’est ton article qui m’a donné envie d’écrire celui-ci d’ailleurs 🙂 J’ai trouvé pas mal de similitudes dans notre organisation, à part que toi tu écris le matin. Mais j’ai trouvé intéressant la manière dont tu casais les temps perso dans ton organisation.

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !