Catégorie : Tentatives poétiques

Printemps

Le printemps sort de terre. Les jonquilles n’ont pas fleuri, Mais les agapanthes Crapahutent Un espoir d’été dans ma jardinière. Tout est vert acide, tout frais. Comme des nouveaux-nés Graciles, La rosée les a recouverts, D’une enveloppe fragile. Le soir tombe en crépuscule Dans un silence bruyant De sons assourdis Où la quiétude bouscule Les…
Lire la suite

Apaisement

Le soir tombe dans le vent batailleur mais la nuit complice prolonge encore la chaleur. Dehors, les arbres jouent les ombres chinoises dans la lumière crépusculaire du couchant. L’air sent le foin sec et les soirées estivales… Lentement, elle l’étendrait dans un morceau d’herbe. Il fermerait les yeux, pour se laisser aller à elle. Lentement,…
Lire la suite

Aubes bréhatines

Froid des mains serrées Devant le feu trop faible D’une cheminée trop grande Dans une maison trop vide. Doigts engourdis Serrés sur les poitrines engoncées Dans les lainages noirs Truffés de poches à secrets. Lèvres marmonnant Des prières païennes De Bibles inventées Pour les naufragés absents. Cœur en attente D’une femme de marin Éternellement présente…
Lire la suite

De(ux) main(s)

 Sur nos chemins vers l’intime Nous allons de l’avant Pour atteindre nos cimes Sans abandonner nos avants. Des tâches de soleil Comme autant de bagages D’une route toute droite Sous tes ombrages. Avoir des rêves assez grands Pour ne pas les perdre de vue En les poursuivant Et sans oublier nos vécus. Aller jusqu’au bout…
Lire la suite

A l’ombre de l’archange

A l’ombre de l’archange l’attend L’écheveau de dix doigts Que démêleront bien des fois Ses longues effiloches de soie. A l’ombre de l’archange l’attend Une vague de murmures Enroulée dans cette voix pure Et posée là en guise de couverture. A l’ombre de l’archange l’attend Un regard complice de cette tendresse Et de cette larme…
Lire la suite

Tentant

Voler au temps Tant de temps Tant et tant… Voler autant de temps. Avoir tant de temps Sans prendre le temps, Et voler pourtant Pour prendre le temps. Voler le temps Et n’avoir pas autant De temps – le temps d’autant. Voler pourtant Pour tenter le temps Et voler le temps au temps Avant la…
Lire la suite

Oraison pour un ange

  Il n’y a rien. Que la mer qui monte au-delà des mots. Des mots qui demeurent dans le vent d’un coeur. Des mots qui meurent quand le coeur n’y est pas. Il n’y a rien. Que des pleurs. Que des fleurs. La pluie au-dela du soleil. Le soleil qui pleure ; la pluie qui…
Lire la suite

Soliloque pour un absent

… Et tu es là. Comme une ombre. J’ai beau masquer les fenêtres, cacher le soleil, la lumière du jour, tu restes. Me rendre aveugle, ne plus voir ton fantôme. Avoir le courage de t’oublier, te ranger dans la pochette à souvenirs. Te vouer au passé, regarder l’avenir. Mais tu es trop présent. Ce n’est…
Lire la suite

L’espace du dehors

Tes dehors Fugaces Me dévorent Et m’embrassent Toujours, chaque jour, encore. Tu terrasses ou endors Tes trésors ou tes grâces Ces sens que tu abhorres Ces émotions qui t’encrassent Pour arriver sans remords, déjà mort Là où tu trépasses. Mais quoi ! Renie tes traces de mort Change d’espace, change de dehors. Les morts n’ont…
Lire la suite

Il y a un monde en dehors de toi

Il y a un monde en dehors de toi. Un monde qui sent, qui bruisse et qui bouge. Un monde qui fourmille, qui renifle, qui crie. Un monde qui se meut, qui se meurt, qui s’assagit, ressurgit, inlassablement, indéfiniment, inéluctablement. L’espace qui est en dehors de toi t’interroge violemment, toi, boule de chair perturbant le…
Lire la suite

Abonnez-vous à mon infolettre !

Vous voulez ne rien manquer de mon actualité ?

Avoir des extraits gratuits ?

Savoir avant tout le monde les dates de publication de mes prochains romans ?

Bref, faire partie de ma communauté de fans ?

Entrez votre adresse de courrier électronique ici !

Holler Box
%d blogueurs aiment cette page :