Bullet Journal : pourquoi regrouper pro et perso

Bullet Journal : pourquoi regrouper pro et perso

Vous le savez si vous avez l’habitude de me suivre ici, je suis une adepte convertie du Bullet Journal (ou BuJo). C’est devenu mon outil d’organisation au quotidien depuis 4 ou 5 ans. À l’aube de ma nouvelle vie d’indépendante (dans 8 jours ! #stress), je m’oriente vers le regroupement dans le même carnet de mon bujo perso et du pro.

Un bujo perso pour se libérer le cerveau

Lorsque j’ai commencé à utiliser un bujo, c’était donc pour mon organisation personnelle : poser mes routines de ménage, suivre mes écritures, ne rien oublier… et surtout pouvoir libérer mon cerveau des dizaines de pensées encombrantes du style « appeler la société pour l’entretien de la pompe à chaleur ». 🙂

bujo perso
Une ancienne mise en page « monthly » (ou mensuelle) où je séparais déjà le perso et l’écriture.

J’ai mis quelques temps à trouver mon mode de fonctionnement et il évolue d’ailleurs toujours. Peu à peu, je me détache de l’enchaînement monthly (vue mensuelle) / weekly (vue hebdomadaire) pour migrer gentiment vers un enchaînement monthly / daily (vue quotidienne), plus proche du concept de base. Cela dit, mes Quotidiennes sont encore organisées par semaine, mais je ne les prépare pas d’avance.

Un Bujo pro pour être efficace

Comme ça marchait plutôt bien, je l’ai appliqué il y a 2-3 ans au bureau. J’avais un cahier pour prendre des notes en réunion ou en rendez-vous et un carnet pour noter mes listes de tâches, plus un agenda papier pour les rendez-vous. Au fur et à mesure, je me suis rendu compte que je devais souvent, au cours d’une réunion, noter des tâches à faire. Je me trimbalais donc tout le temps avec mon carnet de tâches + mon cahier de notes + mon agenda pour inscrire les rendez-vous. C’était non seulement fastidieux, mais en plus parfois inefficace et même risque d’erreur.

J’ai eu l’idée de regrouper mes tâches, mes notes de réunion et mon agenda dans le même cahier, sous forme de bujo. Ainsi, j’ai tout sous la main et en réunion, je peux automatiquement ajouter une tâche dans ma liste à faire de la semaine en cours (ou dans la liste mensuelle si c’est une tâche à plus long terme).

Mes dailies (quotidiennes) actuelles, encore organisées en semaines, mais chaque jour prend l’espace nécessaire.

Pour les rendez-vous, j’ai progressivement abandonné l’agenda papier au profit d’un agenda numérique sur Internet pour le côté pratique et synchronisation, mais je reporte quand même rendez-vous pro et réunions importantes sur mon bujo pro.

Pourquoi regrouper pro et perso dans son bujo ?

Jusqu’à présent, comme j’avais une activité professionnelle « au bureau » et une vie personnelle à part, j’aimais bien laisser mon boulot au bureau et ma vie perso à la maison. L’avantage : pouvoir déconnecter de part et d’autre (et ça m’allait très bien).

Mais petit à petit, les frontières se sont fait de plus en plus minces : je n’utilise pas mon bujo perso quand je suis au travail, mais il est quand même dans mon sac à main. Et il m’arrive de plus en plus souvent de noter le soir dans mon bujo perso des choses à faire le lendemain dans la journée ou en rentrant du travail. Or, comme je n’ouvre pas mon bujo perso au bureau, j’oublie souvent de faire les choses en question, car je ne m’en rends compte qu’une fois arrivée chez moi, en ouvrant mon bujo ! #cerclevicieux

Par ailleurs, comme je vais démarrer mon activité en freelance (en indépendante), je vais pouvoir travailler de chez moi (ou de n’importe où 😀 ). La frontière sera encore plus mince et il y aura sûrement des avantages à regrouper pro et perso, surtout que j’aimerais aussi y intégrer le suivi de mon travail de romancière, car je la considère comme une partie de mon activité professionnelle. Enfin, mon agenda numérique regroupe déjà pro et perso comme ça je ne me demande jamais si le rendez-vous médical tel soir ne tombe pas en même temps que la réunion pro.

Forte de ces constats, j’ai décidé de tester le regroupement du pro et du perso dans mon bujo dès le mois prochain, en octobre. Attention, regrouper pro et perso n’empêche pas de séparer les deux domaines physiquement dans mon carnet. Il y aura une case pro et une case perso, ne serait-ce que par souci d’efficacité. Mais aussi pour ne pas avoir un inventaire à la Prévert où les « faire devis client X » côtoieront les « acheter du vermifuge pour le chat », beaucoup moins glamour ! 🙂

Si vous aimez comme moi les bujo minimalistes, je vous conseille de suivre le compte Instagram de Claire sur MinimalPlan. Elle a lancé il y a peu une collection de carnets appelés ProJo dans lesquels elle a adapté le concept du bujo à la gestion de projet.

View this post on Instagram

[MIGRATION] • 🇺🇸 – I always tend to put to much on my plate and to be way too optimistic about what I can achieve in one day… And the length of my daily task list is a good proof of that 😅 • This means that I usually end up migrating a lot of items from one day to the next ➡️ But that's actually what I like about my daily logs: I use them as constantly open braindumps, logging tasks to take them out of my head, even though I know I probably don't be able to do them that day 🙂 • I still have a lot of progress to make about time management, to craft more realistic to do lists and make some time for my personal life 🙈 ***** 🇫🇷 – J'ai vraiment tendance à surcharger mes journées et à être un peu trop optimiste sur ce que je suis capable de réaliser en un jour… La longueur de mes listes de tâches est la pour en attester 😅 • Je migre donc beaucoup de tâches d'un jour à l'autre ➡️ En fait, j'utilise un peu mes daily logs comme des vide cerveau. A chaque fois qu'une tâche me vient en tête je l'écris là, même si je sais qu'elle ne sera sans doute pas gérée dans la journée 🙂 • Bon il va falloir quand même que je fasse des progrès sur ma gestion du temps, histoire d'être un peu plus réaliste dans mes objectifs et de trouver aussi un peu de temps pour ma vie personnelle 🙈 • #bulletjournal #bulletjournals #bullestjournalist #bulletjournalfr #bulletjournalmethod #minimalbulletjournal #minimalistbujo #minimalplanner #minimalbujo #bujo #bujolove #bujocommunity #bulletjournalcommunity #journaling #minimaljournal

A post shared by c l a i r e (@minimal.plan) on

Voilà mes petites réflexions pour ma future organisation, je vous ferais sans doute un bilan dans quelques mois pour vous dire si cela a fonctionné ou non. En attendant, je suis à l’écoute de vos avis, conseils et suggestions : dans votre bujo, pro et perso sont regroupés ou séparés ?

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !

Abonnez-vous à mon infolettre !

Vous voulez ne rien manquer de mon actualité ?

Avoir des extraits gratuits ?

Savoir avant tout le monde les dates de publication de mes prochains romans ?

Bref, faire partie de ma communauté de fans ?

Entrez votre adresse de courrier électronique ici !

Holler Box