2018 côté écriture

2018 côté écriture

Après avoir fait la semaine dernière le bilan de mon année 2018 de manière globale, c’est l’heure de faire la même chose en se concentrant sur mon année de romancière.

Publication et écriture

En janvier, je m’étais fixée plusieurs objectifs concernant mes livres et j’en ai réussi 3 sur 5 (mais dans les trois, il y a les plus importantes, donc tout va bien !).

Finir d’écrire et publier Le Sang des Lumières

Mon 5ème roman est sorti en numérique le 26 octobre 2018. Il s’est déjà vendu à plus d’une centaine d’exemplaires et les avis sont plutôt positifs, je suis ravie ! Le format broché devrait sortir début 2019, sans doute en auto-édition également, l’éditeur du Vent des Lumières ne m’ayant pas donné de nouvelles sur son intention de me suivre avec ce nouvel opus, malgré de nombreuses relances.

Les avis sont pour l’instant plutôt positifs et les chroniques commencent à tomber. Il s’avère que le roman peut effectivement très bien se lire sans avoir lu le premier tome, le contrat est donc rempli, pour moi

Changer de plateforme pour les formats brochés

Je voulais cette année passer mes formats brochés (Les Ombres de Brocéliande et Oraison pour une île) sur la plateforme BoD, qui me semblait assez satisfaisante pour y avoir placé Petite Mouette. Finalement, en cours d’année, j’ai changé d’avis à la suite de la décision d’Amazon de fermer sa filiale d’impression à la demande CreateSpace au profit d’une évolution de KDP (la plateforme qui permet d’autopublier en format numérique pour Kindle), cette dernière permettant enfin de générer un format papier en impression à la demande.

L’opération présentait quelques avantages :

  • Pas besoin de reformater les manuscrits et les couvertures et, pour ma part, la migration s’est faite quasi-automatiquement et sans encombres.
  • Le site KDP est en français (au contraire de CreateSpace) et on peut consulter ainsi sur la même plateforme les ventes en numérique et en broché.
  • Il est enfin possible d’acheter des exemplaires à tarif « auteur » (c’est-à-dire à prix coûtant), ce qui nous permet d’avoir un stock à moindre coût pour les salons et la vente de gré à gré.
  • Les livres sont imprimés en Europe, contrairement aux exemplaires CreateSpace commandés en tant qu’auteur qui était imprimés aux Etats-Unis et donc soumis à des droits de douane parfois prohibitifs.

Je pensais migrer également Petite Mouette sur KDP, mais je m’y suis prise trop tard pour rompre le contrat avec BoD, ce sera donc pour fin 2019.

Écrire une nouvelle

Elle est en projet depuis un bout de temps et je ne prends jamais celui de l’écrire enfin. J’ai les personnages, la trame, le plan et même le titre : Huit minutes. Je n’ai pas réussi à l’écrire en 2018, car je me suis concentrée sur mon roman, mais ce n’est que partie remise.

J’aimerais bien la proposer à un recueil de nouvelles, voire à un concours, on verra en temps utile !

Publier pour un ami

Un de mes bêta-lecteurs pour les romans historiques, lui-même historien, écrit aussi des romans, dont une série mettant en scène une jeune femme qui s’appelle Fiona Toussaint, étudiante en histoire.

Je voulais en 2018 l’aider à formater son manuscrit et l’accompagner dans la publication des premiers tomes de la série (il y en a neuf !). Après d’intenses discussions, il a finalement décidé de reprendre les premiers tomes pour les réunir dans un roman (car chaque tome est en lui-même assez court – entre 100 et 150 pages). Comme je sais qu’il a une vie fort occupée par ailleurs, je lui laisse donc le temps de mener à bien son travail avant de faire le mien. Mais je ne le lâche pas ! ;

Roman6 Nano Scribbook

Réfléchir à mon nouveau roman

Je vous en parle depuis quelques semaines : mon sixième roman est en route. J’en ai écrit le premier jet lors du nanowrimo et je travaille actuellement à l’étoffer en ajoutant des scènes et des éléments de contexte. Ce sera sans doute mon fil conducteur d’écriture des mois à venir. Je n’ai pas encore d’objectif de publication (mais j’aimerais qu’il sorte en 2019).

Côté communication

En 2018, je voulais aborder mon activité d’écriture de manière un peu plus professionnelle, en augmentant ma présence sur Facebook, en démarchant les médiathèques et les établissements scolaires et en faisant des salons.

J’ai fait trois salons (Le Mans, Saint-Jouan des Guérets et Goven), qui m’ont apporté peu de ventes (sauf pour Goven), mais qui ont tous été très enrichissants humainement.

Le salon des auteurs indépendants de Goven le 24 novembre.

Pour ce qui concerne les médiathèques et écoles, j’ai créé une page spéciale pour présenter mes interventions et rencontré la coordinatrice du réseau des bibliothèques de ma communauté de communes. Pour l’instant, c’est resté sans résultats, mais je sais d’expérience que ce genre de choses se tisse sur le long terme.

L’animation des réseaux sociaux a été à la fois la plus compliquée et la plus décevante : si j’ai augmenté mon nombre d’abonnés à ma page Facebook (de 350 à 420), mon activité a été assez vaine. D’abord, je me suis vite essoufflée par rapport à mes intentions initiales (poster 1 fois par jour selon des thèmes précis). Aujourd’hui, je poste au moins une fois par semaine pour partager le billet de blog et je poste de temps en temps un message en rapport avec mon projet en cours. J’ai basé tout mon lancement du Sang des Lumières sur ma page auteur avec des posts quotidiens, un compte à rebours, un concours, etc… tout ça pour me rendre compte que la majorité de mes abonnés Facebook était passée à côté de l’info !

Côté chiffres

Je n’avais pas fixé d’objectifs chiffrés, mais régulièrement je consulte les statistiques de vente de mes romans et celles de visites sur mon site et mes réseaux. 2018 n’a pas été forcément une année faste, mais mon unique publication est intervenue relativement tard dans l’année (fin octobre) pour que je puisse bénéficier pleinement de ses effets.

Ma présence sur Internet

Ce qui n’était pas forcément prévu et que j’ai mené à bien, c’est la migration de mon site sur une plateforme WordPress auto-hébergée, avec l’achat d’un nom de domaine personnalisé. Je suis plutôt contente du résultat, mon site est plus « pro » et je peux faire (à peu près) ce que je veux avec. Depuis le mois d’août, j’ai enregistré environ 1650 vues (à peu près 550 visiteurs), auxquelles il faut ajouter 4979 vues (2900 visiteurs) sur l’ancienne adresse : soit plus de 6630 vues (3450 visiteurs) pour 2018, mon plus beau score jusqu’à présent.

Je pense que je supprimerai définitivement mon ancien site d’ici la fin de l’année prochaine (il est pour l’instant toujours en ligne avec une redirection vers le nouveau). J’ai aussi largement augmenté ma liste d’abonnés à l’infolettre, vous êtes désormais 130 à me suivre !

Au niveau des réseaux sociaux, je compte désormais plus de 420 abonnés Facebook et j’ai créé en décembre un profil auteur sur Instagram (vous pouvez me trouver avec le compte @lyndaguillemaud_romanciere). J’ai pour l’instant 86 abonnés.

Les ventes de roman

Au 25 décembre, j’ai vendu 619 livres et touché 933€ : c’est une très petite année en termes de revenus pour moi (en 2016 et 2017 j’étais à plus de 4400 ventes par an). Je pense que cela vient du fait que je n’ai rien publié en 2017 (hormis la réédition du Vent des Lumières chez City) et que mon dernier roman n’est sorti qu’en fin d’année.

Mes ventes de livres et mes revenus en 2018.

On voit les effets des ventes flash sur les ventes (mais pas sur les revenus, puisqu’il s’agit d’une promo) : en juin pour Petite mouette et en septembre pour Les Ombres de Brocéliande. La parution du Sang des Lumières fin octobre est sensible aussi. J’espère qu’il va relancer mes ventes sur les autres romans dans sa course. D’ailleurs, notez qu’il y a une vente flash sur le Sang des Lumières le 19 janvier !

L’objectif est de publier mon nouveau roman en 2019 de manière à conserver la dynamique (je parle comme une commerciale ! 😀 ).

Pour conclure, 2018 a été productive et intense, mais mitigée en termes de résultats. J’espère que 2019 sera plus « rentable », mais l’essentiel est que je puisse assouvir mon besoin d’écriture. Je vous donne rendez-vous l’année prochaine pour les objectifs et vous souhaite un très beau réveillon ! 🙂

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !

Abonnez-vous à mon infolettre !

Vous voulez ne rien manquer de mon actualité ?

Avoir des extraits gratuits ?

Savoir avant tout le monde les dates de publication de mes prochains romans ?

Bref, faire partie de ma communauté de fans ?

Entrez votre adresse de courrier électronique ici !

Holler Box