18 envies en 2018 : le bilan

18 envies en 2018 : le bilan

Début 2018, au lieu de la traditionnelle liste d’objectifs et de bonnes résolutions pour la nouvelle année, j’avais choisi de dresser une liste d’envies, 18 pour être exacte. Alors que cette année 2018 approche de sa fin, voyons si j’ai écouté mes envies…

Je vous conseille de faire ce petit exercice, à la fois en début et en fin d’année : en général, ça remonte le moral, car on se rend compte que, finalement, on a réalisé plus de choses que l’on croit, mais aussi parce que ça permet de se remémorer les bons souvenirs. Allez, on est parti ?

Les réalisées (ou presque !)

Couverture Le Sang des Lumières suite Le Vent des Lumières Lynda Guillemaud romancière roman historique

1. Publier mon 5ème roman

Le Sang des Lumières est sorti en numérique le 26 octobre (si vous ne l’avez pas encore, rendez-vous ici !) et il a déjà conquis plus d’une centaine de lecteurs. Scoop du jour : la version brochée est en préparation, elle sera disponible en début d’année 2019.


2. Aller dans un parc d’attractions en famille

Nous avons visité le Futuroscope près de Poitiers fin février, après un trajet… sous la neige !

Une journée très sympathique, un chouette parc, moins grandiose que Disneyland, mais ludique et agréable.


Atelier d'écriture haïku Goven Auteurs indépendants du grand ouest

3. Intervenir en médiathèque

Si je n’ai pas réussi à démarcher des médiathèques pour proposer des ateliers, j’ai tout de même animé mon premier atelier d’écriture grâce à l’association des auteurs indépendants. Ce fut le 24 novembre lors du salon de Goven (et ça m’a beaucoup plu !). 


IUT Tours EPJT journalisme école

4. Revoir mes camarades de promo de l’IUT de journalisme de Tours

En fait, je n’ai revu (mais avec un immense plaisir) que ma copine Maud car nous étions d’ailleurs les deux seules représentantes de notre promo à l’occasion des 50 ans de l’école en mars. Ce fut une journée de retour aux sources et ça m’a fait bizarre de revoir le quartier où on avait notre appartement (qui n’a pas changé), le centre-ville (qui a beaucoup changé !) et les bars de la place Plum’… (qui n’ont pas changé non plus !).


5. Prendre l’avion en famille…
6. …pour une île paradisiaque

Lors des vacances d’été à Majorque. On voulait faire un voyage dans une « île de rêve » tous les 4, avant que les filles ne soient trop grandes pour avoir envie de suivre leurs parents (et avant qu’il y ait des pièces rapportées aussi :p ).

Pour rester raisonnables en terme de prix, on a donc opté pour Majorque, mais en préférant la liberté d’un appartement avec piscine à une demi-heure de Palma couplé à une location de voiture pendant 15 jours. On a sillonné l’île aux quatre coins, vu des magnifiques paysages, écumé les plus belles plages et testé de chouettes restaurants.

Et pour l’occasion, comme les vols avec escale à Madrid étaient moins chers, on a même pris 4 fois l’avion 😉 ! De vrais beaux souvenirs de vacances en famille !


7. Emmener ma petite sœur « faire les boutiques »

Elle n’était pas trop partante car elle ne voulait pas acheter sa robe de mariée en boutique, mais on l’a persuadée de faire quand même quelques essayages… 

Résultat : une après-midi sympa et rigolote entre filles, avec notre maman (et même si elle achète finalement quand même sa robe sur internet !). Et j’ai même trouvé une robe d’Éléonore 😉


Le manuscrit du Sang des Lumières corrigé

8. Avoir une journée par semaine pour l’écriture

En 2018, j’ai fait mes semaines de travail en 4 jours (sauf pendant les vacances scolaires) et j’avais donc mon vendredi pour l’écriture et mon activité d’écriture. Ce fut très bénéfique car j’ai vraiment pu me consacrer à ça tranquillement.

J’ai aussi testé le fait de travailler à la maison (beaucoup moins facile qu’il n’y paraît !) pour voir si ça me plaisait (la réponse est oui !). Je vais donc continuer à creuser l’idée d’avoir une activité professionnelle à domicile (même si ce n’est pas pour tout de suite).


9. Refaire l’extérieur de la maison

On pensait le faire en deux ans et finalement c’est presque fini, la maison a été déshabillée de son affreux enduit gris foncé et les pierres d’ardoise rejointoyées à la chaux (fait main par mon chéri !).


10. Repenser l’aménagement de la salle de bains

On va faire finalement simple et efficace (changement de meuble vasque, sans doute carrelage au sol à la place du lino et parquet/peinture dans les toilettes).


11. (re)voir U2 en concert

Ce n’était pas en places VIP, mais c’était tout comme, à Bercy (pardon : l’Accor Hotels Arena). Nous étions face à la mini-scène, on va dire à 20-30 mètres. Même pas besoin de jumelles pour les voir « de près ».

Bref que du bonheur.

Et un spectacle toujours aussi bluffant d’effets vidéos, lumière, son…


Les Ombres de Brocéliande roman ebook broché Lynda Guillemaud

12. Passer Les Ombres de Brocéliande et Oraison pour une île sur BoD

J’ai mis cette envie dans les réalisées, même si en fait je n’ai fait que migrer les brochés de CreateSpace à KDP Amazon : l’avantage, c’est que c’est en français (même si ça reste Amazon). C’est la solution la plus rentable en impression à la demande pour les auto-édités (et maintenant on peut aussi acheter des exemplaires à prix d’auteur).


Les abandonnées ou reportées

13. Améliorer ma présence d’auteur sur Facebook

Si j’ai bien commencé l’année avec des posts quasi quotidiens, je me suis vite essoufflée et surtout j’ai constaté que les posts touchaient peu de personnes. Mais j’ai aujourd’hui 420 abonnés à ma page auteur (contre 350 fin 2017) et je me suis construit peu à peu une identité « professionnelle » en tant que romancière (on en reparlera dans le bilan côté écritures la semaine prochaine).


14. Retourner à Bréhat

Je n’ai pas pris le temps d’y aller, mais aussi parce que j’ai abandonné l’idée de réécrire Oraison pour une île afin de me concentrer sur mes nouveaux projets d’écriture. Mais je n’abandonne pas l’idée de retourner sur l’île randonner avec ma maman.


15. Dédicacer mon roman au salon Livre Paris

Malheureusement, mon éditeur n’est pas présent sur les salons et je n’avais plus de stock du Vent des Lumières pour des dédicaces. Mais j’ai passé une excellente journée avec ma graphiste de choc et l’équipe de Librinova !


Oraison pour une île roman ebook broché Lynda Guillemaud

16. Réécrire Oraison pour une île

Finalement, après en avoir discuté avec mon agent littéraire Andrea, j’ai choisi de laisser ce roman vivre sa vie et de me concentrer sur de nouveaux projets. Peut-être qu’un jour il sera réécrit, s’il intéresse un éditeur, mais ce n’est pas ma priorité.


17. Partir un week-end en amoureux

On n’a pas eu le temps ! Enfin, on n’a pas pris le temps, pour être honnête. Mais on dira que c’est pour la bonne cause 😀 (non, je n’en dirais pas plus pour l’instant).

Par contre, on s’est octroyé quelques petits moments à 2 tout au long de l’année (et ça fait du bien aussi, l’avantage d’avoir des ados !).


18. Profiter de la vie et de ceux que j’aime

En plus de tout ce que j’ai déjà énuméré, il y a eu aussi les « imprévus » plutôt sympas :

  • emmener Naine #1 à Paris visiter la Japan Expo (et poser devant le stand de son idole Tony Valente),
  • rencontrer avec elle la mangaka Caly à ArtToPlay à Nantes,
  • recevoir une biographie de Fouché, cadeau inattendu,de la part d’un fervent lecteur d’Éléonore (qui plus est lui-même romancier et historien !),
  • faire pleins de photos du Serpent d’Océan pour mon futur roman (mais pas que…),
  • passer une semaine de folie pour « Wanayoyo » à Sarzeau avec ma soeur et ma maman (et les mômes),
  • participer à un week-end d’écriture avec les auteurs indépendants,
  • carreler la terrasse,
  • m’acheter une vraie Krampouz pour faire de la galette,
  • visiter le couvent des Jacobins à Rennes…
  • et démarrer un nouveau roman.

Voilà, j’ai fait le tour de mes envies de 2018. Si je récapitule, il n’y en a que 5 de non réalisées, dont 2 abandonnées ou reportées… mais je n’ai aucun regret concernant ce que je n’ai pas fait ! Pour moi, le bilan est très positif et ce fut vraiment une très chouette année. Et vous, comment a été 2018 ?

La semaine prochaine, on parlera plus précisément du bilan côté écritures : les romans, le blog, les réseaux, tout ça… 🙂  En attendant, je vous souhaite un très beau Noël !


Une réponse

  1. […] avoir fait la semaine dernière le bilan de mon année 2018 de manière globale, c’est l’heure de faire la même chose […]

Envie de réagir ? Laissez un commentaire !

Abonnez-vous à mon infolettre !

Vous voulez ne rien manquer de mon actualité ?

Avoir des extraits gratuits ?

Savoir avant tout le monde les dates de publication de mes prochains romans ?

Bref, faire partie de ma communauté de fans ?

Entrez votre adresse de courrier électronique ici !

Holler Box
%d blogueurs aiment cette page :